Joseph Dion Gute confirme le dispositif ultra moderne de lutte contre le Covid-19 de Camrail

0
158
Covid_Camrail

(BFI) – Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus ( Covid-19), le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, a visité jeudi 16 avril 2020, les installations de lutte contre la pandémie du coronavirus à la gare voyageurs de Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

Conformément aux prescriptions du ministère des Transports, Camrail, filiale camerounaise de Bolloré en charge du transport ferroviaire, informe qu’elle a renforcé l’application des mesures barrières contre coronavirus afin de continuer d’approvisionner les marchés camerounais, centrafricains et tchadiens, avec une priorité accordée aux produits essentiels.

De la parole à l’acte, le top management de l’entreprise de transport ferroviaire a ainsi reçu la visite de Joseph Dion Gute, chef du gouvernement camerounais à la gare voyageur de Yaoundé pour une démonstration. Le Premier ministre a ainsi pu voir de ses yeux, le dispositif ultra moderne mis en place par Camrail, pour barrer la voie au Covid-19 dans toutes ses gares et bureaux dans le pays. Il s’agit en fait d’un dispositif de décontamination.

C’est ainsi que vêtus de leurs combinaisons de protection, des agents de décontamination ont fait une démonstration devant Joseph Dion Ngute et sa suite, en désinfectant la gare-voyageur de Yaoundé au quartier Elig- Essono.

Désormais, tous les passagers de Camrail passent au filtre d’une cabine de désinfection installée à l’extérieur, laquelle émet sous forme de vapeur, la solution destinée à la désinfection des vêtements et des chaussures.

Camrail a aussi mis en place, un dispositif de solution hydro- alcoolique, pour le nettoyage des mains. Ce dernier est observable à la sortie de la cabine. A l’intérieur de la gare ferroviaire, l’on retrouve un espace destiné à la distribution des cache – nez.

Camrail a revu le nombre de passagers à la baisse. Depuis les mesures prescrites par le gouvernement pour la lutte contre le Covid-19, ce dernier a été réduit de moitié, histoire de respecter la distanciation d’un mètre requise, entre deux individus.

” Dès que les premières mesures gouvernementales ont été décidées, Camrail les a suivies en totalité, en collaboration avec le ministère des Transports et celui de la Santé publique”, a déclaré le directeur général de Camrail, Pascal Miny.

Et de poursuivre : ” Nous avons mis en place les informations, les thermoflashes, la distanciation, et procédé à la fermeture de certaines de nos gares”.

Pour le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, la décontamination des gares voyageurs est très importante. Il argue que le secteur du transport et des loisirs est très propice à la propagation du Coronavirus.

La campagne de décontamination et de désinfection des lieux de voyages se poursuivra sur le reste des agences de voyages du pays.

Mais, déjà, Camrail a une bonne longueur d’avance : le Premier ministre a visité un des wagons de ses trains, et en est ressorti rassuré des mesures d’hygiène préconisées pour barrer la route au Covid-19.

De toute façon, le Coronavirus ne passera pas par Camrail. Un important dispositif sécuritaire ultra moderne l’y attend de pied ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here