Jean Claude Gbwa parmi les barons du marché financier en Afrique

0
270
President_JC_NGBWA_Vivindi4
Jean Claude Ngbwa, Directeur Général de la Bvmac, assurera l'intérim jusqu'en fin d'année
(BFI) – Le mensuel des affaires « Financial Afrik » vient de publier son classement 2020 des 100 leaders qui transforment l’Afrique. Jean Claude Ngbwa, directeur général de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique Centrale est sur la liste des barons du marché financier.
« La bourse est un moyen essentiel de financement, de pérennisation des entreprises, et du développement des économies de l’Afrique Centrale. » c’est ainsi que Jean Claude Ngbwa définit l’institution qu’il dirige depuis juillet 2019. Avant cette position à la tête de la bourse unifiée d’Afrique Centrale, Jean Claude Ngbwa a été président de la Commission camerounaise des marchés financiers (CMF) entre 2016 et 2019. Le régulateur du Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du Cameroun, avait auparavant passé une dizaine d’années à la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), le gendarme du secteur des assurances en Afrique centrale et de l’Ouest, dont le siège est à Libreville, au Gabon. Jean Claude Ngbwa a été le secrétaire général de cet organe de régulation jusqu’en 2015. Son chantier actuel reste la fusion des places financières de la zone CEMAC.

En dépit de la pandémie Covid-19 et dans l’optique d’évaluer l’évolution de la seconde phase du projet de fusion des marchés financiers de la Cemac, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a organisé une rencontre virtuelle sur le thème « Problématique de la dynamisation du marché unifié de la CEMAC et de l’introduction des Entreprises en bourses » et à laquelle prenait part plus de 200 participants pour dresser un état des lieux du marché financier un an après la fusion physique et institutionnelle des structures.

Il en ressortait alors de cette rencontre que depuis le lancement de ses activités, la Bvmac affiche une capitalisation boursière totale de 298,98 milliards de FCFA. Si, le dynamisme du marché financier de la Cemac reste faible, plusieurs actions restent à mener pour finaliser la seconde phase de la fusion des marchés financiers engagés en 2019. Il s’agit notamment de l’approfondissement du marché des valeurs du trésor, l’opérationnalisation des structures du marché financier unifié et la dynamisation des activités de ce marché. L’objectif ici est de faire du Marché financier d’Afrique centrale un acteur incontournable dans le financement des économies sous régionales.

C’est donc un financier pétri d’expérience habité par un fort panafricanisme avec un encrage profond dans la sous-région Afrique Centrale et au-delà qui bénéficie pour la deuxième fois après 2017, de cette reconnaissance d’être parmi les 100 personnalités de la finance Africaine.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here