« Je pense également à un aéroport à Kribi pour lequel les études sont en cours » Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe

0
51
Ngallè Bibehe

(BFI) – Le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier la Constitution révisée de la Commission africaine de l’Aviation civile (CAFAC) vient d’être adopté par l’Assemblée nationale. C’était au bout de plus d’une heure de discussion générale. Ce texte est une chance pour le Cameroun selon le ministre des Transports, de se doter d’un aéroport dans la ville balnéaire de Kribi revèle EcoMatin.

Face aux députés, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a rassuré les uns et les autres sur l’impact de cette disposition pour le marché aérien. Cette loi va permettre au Cameroun d’accroître ses infrastructures pour un meilleur déploiement en permettant à Camair Co de se positionner. « Ça va être une opportunité pour notre compagnie aérienne et les autres d’avoir un meilleur ancrage au niveau de la sous-région. En ouvrant le ciel africain, ça va faciliter une saine concurrence ». Fort de ces avantages, le Cameroun a mis en place un programme afin d’améliorer ses équipements et surtout d’en construire d’autres pour mieux couvrir l’étendue du territoire. « Nous avons un programme de construction des aéroports dans les autres villes. Je pense en particulier à Bertoua, qui dispose déjà d’un aérodrome. Il va être réhabilité. Je pense également à un aéroport à Kribi pour lequel les études sont en cours. Il y a un programme dans un premier temps qui vise à densifier les liaisons domestiques avant de nous attaquer dans un deuxième temps, à la sous-région ».

Dans les grands chantiers en préparation, les particuliers peuvent s’impliquer dans la construction des infrastructures. Cela entre dans le partenariat public privé, a souligné le ministre. Le Cameroun est déterminé à conquérir les airs grâce à la ratification de cette constitution. La CAFAC est une agence de l’Union africaine (UA) en matière d’aviation civile, fondée en 1964 et mise en place en 1969, dans le but de promouvoir un développement sûr, sécurisé et harmonieux de l’aviation civile en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here