Equity Group, actionnaire majoritaire de la BCDC

0
34
Equity Bank

(BFI) – La Commission de la concurrence des États du marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa), autorité chargée de promouvoir la concurrence entre les opérateurs économiques au sein de la Comesa, a rendu une décision approuvant l’acquisition par le groupe de services financiers kényan, Equity Group Holdings, d’une participation majoritaire de 66,53 % au sein de la Banque commerciale du Congo (BCDC), indique l’agence Ecofin.

La Comesa Competition Commission a approuvé la décision du comité responsable de la détermination initiale (CID), selon laquelle l’accord augmentera la part de marché des actions sans nuire à la concurrence. «Le CID a déterminé que la fusion ne devrait pas sensiblement réduire ou empêcher la concurrence dans le marché commun ou une partie substantielle de celui-ci. Le CID a, en outre, déterminé qu’il est peu probable que la transaction affecte négativement le commerce entre les États membres », a déclaré la commission. La finalisation de la transaction est désormais soumise à l’approbation de la BCDC et celle du Kenya.

Dans un communiqué publié le mardi 19 novembre 2019, Equity Group Holdings avait annoncé la signature d’un accord avec l’actionnaire majoritaire George Arthur Forrest visant à acquérir, pour 105 millions USD, les 66,53 % de parts détenues par l’homme d’affaires George Forrest dans le capital de la banque congolaise. L’État congolais détient 25,53 % de parts au sein de la BCDC. Les 7,94% restants sont détenus par d’autres actionnaires minoritaires. « Cette acquisition donnera un nouvel élan à la banque basé au Kenya pour concrétiser son rêve de devenir une banque panafricaine d’ici 2024 », avait déclaré le Dr Mwangi, directeur général et CEO du Groupe Equity.

Fusion

Une fois la transaction achevée, Equity prévoit de fusionner la Banque commerciale du Congo avec sa filiale locale en RDC, Equity Bank Congo S.A. Lors de son passage à Kinshasa, James Mwangi avait déclaré que l’objectif du rachat de la BCDC était de pouvoir fusionner les deux banques pour offrir un cadre excellent aux entrepreneurs, surtout pour le développement des activités au niveau du pays, d’élargir les réseaux de la banque en RDC, partant de 43 à 73 agences.« Cela nous permet d’avoir une identité au niveau du pays et au niveau des activités économiques qui s’y déroulent », avait fait savoir le patron d’Equity Group Holdings.

En mai 2015, Equity Bank avait acquis 86% du capital de Procredit Bank Congo, pour environ 40 millions de dollars. La fusion de BCDC (873 millions de dollars d’actifs fin 2018) et de Equity Bank Congo (570 millions) fera d’Equity Bank la deuxième plus grande banque de la RDC après Rawbank (1,68 milliard), selon l’analyste George Bodo, ancien directeur de la recherche sur le secteur bancaire à Ecobank. cité par Jeune Afrique.

En outre, avec la fusion, indique le magazine, la filiale d’Equity RDC serait renforcée. Equity RDC est déjà la deuxième meilleure filiale du groupe Equity, après le Kenya,en termes de bilan, de dépôts et de réseau, devant la Tanzanie et l’Ouganda. Elle est cependant moins performante en termes de rentabilité et d’efficacité opérationnelle. Elle affichait, au premier semestre 2019, un rendement des capitaux propres moyens de 17,9 % contre 28,9 % au Kenya, 23 % en Ouganda. Son ratio coûts sur revenus reste particulièrement élevé à 70,9 %, contre 44,9 % au Kenya et 62,4 % en Ouganda, indique Jeune Afrique.

Pour sa part BCDC affichait des indicateurs d’efficacité et de rentabilité plus proches d’Equity Bank Congo : 17,6 % de rendement sur fonds propres et un coefficient d’exploitation de 70 %, fait savoir le magazine. Equity Bank exerce ses activités au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie, au Sud-Soudan et en RDC. Le groupe prévoit également de s’étendre dans différents pays africains comme le Rwanda où le groupe va devenir la deuxième banque du pays, dans le but d’améliorer les opérations financières entre la RDC et le Rwanda ; la Zambie et le Mozambique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here