Des meilleurs services attendus du secteur camerounais des télécommunications

0
232
Minette Libom li likeng
Minette Libom li likeng, ministre des Postes et Télécommunications et président du comité de pilotage du projet CAB

(BFI) – Lundi 20 avril dernier au cours d’une visioconférence, le Minpostel a reconnu qu’une synergie est nécessaire durant cette crise sanitaire entre les opérateurs et le régulateur des services liés à Internet.

Une réunion de concertation en visioconférence relative au Covid-19 s’est tenue lundi 20 avril dernier à Yaoundé entre le ministère des Postes et Télécommunications et les différents opérateurs de téléphonie mobile ainsi que le régulateur.

Présidée par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, elle avait pour objectif de comprendre les actions mises sur pied par ces acteurs pour faciliter la vie aux populations en cette période de pandémie. Le Minpostel a indiqué qu’il était nécessaire que les différents opérateurs et le régulateur harmonisent toutes ces actions entreprises contre le Covid-19.

Il y a notamment l’augmentation de la bande passante, la réduction des coûts de cette bande, la sécurisation des données. Il était aussi question de mettre en place un plan de travail de réflexion rapide sur le modèle de gestion d’Internet Exchange Point au Cameroun.

Par ailleurs, Minette Libom Li Likeng a demandé aux opérateurs de tout faire pour une amélioration de la qualité de service, concernant notamment la fibre optique.

Certains opérateurs ayant eu une augmentation de 13% sur leur trafic, le Minpostel a saisi cette opportunité pour les sensibiliser sur une réduction possible des coûts.

S’agissant du dispositif numérique du Minpostel, il en ressort que de nombreuses applications sont disponibles et peuvent aider les populations qui optent pour le télétravail.

Parmi les solutions informatiques d’organisation des réunions virtuelles, il y a la plateforme Zoom qui se démarque des autres en raison de plusieurs paramètres qui justifient son succès.

Selon Winfried Nfuh, conseiller technique du Minpostel, son succès relève des outils de collaboration intégrés. En effet, plusieurs participants peuvent partager simultanément leur écran et co-annoter pour plus d’interactivité.

Zoom permet aussi de faire des réunions en toute sécurité des utilisateurs, chacun d’eux obtenant un code et un mot de passe. Au cours de cette rencontre, une plateforme numérique a également été mise à la disposition du ministère des Enseignements secondaires pour la dispensation des cours en mode virtuel.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here