« Cimencam utilise de plus en plus des produits locaux » Benoit Galichet – DG Cimencam

0
93
DG Cimencam

(BFI) – Le 19 Novembre 2020 dernier, Le Ministre des Mines, de L’industrie et du Développement Technologique (MINMIDT), était sur le site de Cimenteries du Cameroun (Cimencam) à Bonaberi, dans le cadre de sa visite de travail avec les cimenteries et les industries métallurgiques de la ville de Douala.

Lors de son allocution, le membre du gouvernement a relevé que ce secteur se porte relativement bien par rapport aux années antérieures, cela grâce aux mesures incitatives prises par le gouvernement. « Il est donc question de former une union sacrée pour que la demande nationale continue à être satisfaite. Et pour ce faire, il faut assurer la stabilité et la sécurité des entreprises face à la concurrence déloyale qui persiste, sans oublier l’approvisionnement en matières premières en qualité, en quantité et à des coûts accessibles ».

Au cours de sa présentation et pour répondre aux exigences du gouvernement, Benoît Galichet, le Directeur General de Cimencam, a présenté une gamme variée de produits dont le but est de répondre à la demande de plus en plus importante. Aussi, au niveau des capacités techniques pour l’approvisionnement des grands projets d’infrastructure en volume et en quantité de ciment, assurance a été faite sur la fiabilité et la compétitivité des produits Cimencam qui, contribuent à la construction des barrages de Lom Pangar et Nacthigal, ainsi que du port de Kribi entre autres. « Pour chaque type de projet, Cimencam a développé des solutions », l’a affirmé le Directeur général.

Il en est de même quant à l’approvisionnement en matières premières qui constituent les intrants des produits Cimemcam, le ministre a été rassuré par Benoît Galichet : « Cimencam utilise de plus en plus les produits locaux », notamment de la pouzzolane ; toutes choses qui contribuent à la satisfaction de la demande pour booster l’économie. Quant à l’état de mise en œuvre, évaluation et application de la norme sur le ciment, il a été indiqué que « tous les ciments ont un certificat de conformité, pour une production évaluée à 10 millions de sacs ».Au terme de ces travaux, le gouvernement, par la voix du ministre Gabriel Dodo Ndoke, a tenu à réaffirmer qu’il « est aux côtés des entreprises, mais ce soutien n’est et ne sera valable que si chacun se met aux normes, seules à même de rassurer sur la qualité des produits et éviter les drames souvent vécus sur certains chantiers de construction ».

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here