Bineta Diallo nommée Directrice Générale de la Société Navale de Guinée

0
95
Bineta Diallo
Bineta Diallo

(BFI) – À la faveur du décret présidentiel du 20 juin, Fatoumata Bineta Diallo, qui était DAF au Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, prend les rênes de la Société Navale de Guinée (SNG). Elle remplace au poste de Directrice générale, Fatoumata Cissé en poste depuis 2012.

Mariée et mère d’une petite fille, Madame Fatoumata Bineta Diallo est un produit de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elle fait partie des dix premiers directeurs administratifs et financiers (DAF) nommés en 2013 par le président de la République dans le cadre de « la féminisation et le rajeunissement » de la fonction publique. Et, jusque-là, elle était la « cheffe de la division des affaires financières » au ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation, avant d’être nommée le 20 juin 2020 dernier, au ministère des Transports, en tant que Directrice Générale de la « Société Navale guinéenne ».

Bineta Diallo est détentrice d’une maîtrise en sciences économiques de la faculté de Droit, des sciences économiques et de gestion de l’université Gamal Abdel Nasr de Conakry, avant de poursuivre ses études au Sénégal. Elle a servi à la Banque Africaine de Développement Agricole et Minier de Guinée (BADAM), avant d’intégrer l’administration guinéenne en tant que responsable administratif et financier au ministère du tourisme puis au Ministère de l’Éducation Nationale.

Fatoumata Bineta Diallo a la lourde responsabilité de diriger une société anonyme à participation publique en pleine croissance, selon les chiffres avancés par sa prédécesseure, Fatoumata Cissé « le chiffre d’affaires était de 47 milliards de Franc Guinéens (5 millions de dollars) à peu près en 2012. Il est aujourd’hui de 130 milliards (13,5 millions de dollars), soit une croissance de 172% » soutien la directrice sortante.

Pour sa part, Bineta Diallo qui a officiellement pris fonction le jeudi 25 juin 2020 pense qu’il faut poursuivre les efforts de modernisation et aller plus vite « développer une véritable politique de transport maritime, de marchandises ainsi que celui du transport des produits miniers » tout en consolidant les acquis.

Chelsea Etoho Agoumé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here