Bientôt une nouvelle académie d’assurance à vocation sous-régionale au Nigeria

0
41
assurances-secteur

(BFI) – Au Nigeria, la NAICOM a annoncé la création d’une académie d’assurance ouest-africaine. Elle va cibler les professionnels de l’assurance et les régulateurs, et entend former sur les compétences nécessaires pour faire face à la digitalisation et la covid-19.

La Commission nationale des assurances (NAICOM), une institution chargée d’assurer l’administration, la supervision, la réglementation et le contrôle des activités d’assurance au Nigeria, a annoncé la création d’une académie de formation des acteurs du secteur des assurances.

Celle-ci offrira une formation spécialisée aux professionnels et régulateurs afin de répondre non seulement aux besoins de formation au Nigeria, mais également dans la sous-région ouest-africaine.

L’institution vise à intégrer dans les habitudes des praticiens du domaine l’utilisation des technologies, désormais un impératif. Une réalité qu’Atlas Magazine, une plateforme d’actualité du secteur des assurances avait soulignée en relevant que les profils liés à la transformation digitale sont les plus recherchés dans le domaine des assurances.

Il s’agira aussi d’inculquer aux apprenants des compétences pour répondre aux exigences d’après covid-19. En effet, la pandémie a présenté un nouveau défi pour le secteur de l’assurance. Par conséquent, un changement de paradigme est inévitable.

En outre, selon le commissaire aux assurances, M. Sunday Thomas, qui a annoncé la création de l’académie lors de l’investiture du nouveau président du Chartered Insurance Institute of Nigeria, la perception publique des activités d’assurance reste encore très faible en grande partie en raison de la conduite peu professionnelle des travailleurs du secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here