Au Togo, les exportations franchissent la barre des 240 milliards FCFA par an

0
90

(BFI) – Avec des investissements cumulés de 240 milliards FCFA depuis sa création, les exportations annuelles réalisées par la Zone Franche industrielle togolaise tutoient les 242 milliards FCFA, indique la Présidence togolaise.

Ces exportations représentent la majeure partie des productions réalisées chaque année par les entreprises évoluant en Zone Franche industrielle et qui sont tenues, par le statut dont elles bénéficient, de destiner l’essentiel de leurs productions à l’exportation. Un statut qui leur procure des avantages au cordon douanier ainsi que des avantages fiscaux.

Les produits commercialisés sont issus des secteurs aussi variés que l’agroalimentaire, la pharmaceutique, l’édition de logiciels de gestion de l’activité bancaire, la transformation de produits issus de l’apiculture, la culture de plantes ornementales, la production de batteries pour engins 2 ou 3 roues, l’imprimerie industrielle de pointe, la gestion de la relation clients des entreprises, et autres.

Grâce à ces exportations d’environ 242 milliards FCFA par an, la Zone Franche togolaise réalise un chiffre d’affaires annuel de 268 milliards FCFA et contribue au Produit Intérieur Brut (PIB) avec 67,88 milliards FCFA.

L’objectif de Lomé à l’aune de sa feuille de route 2020-2025, apprend-on, est d’améliorer la valeur ajoutée de la Zone Franche à l’économie nationale. Notamment via des réformes majeures visant à rendre opérationnelle la nouvelle Agence de Promotion des Investissements et de la Zone Franche (API-ZF) et grâce aux travaux d’installation de la Plateforme Industrielle d’Adéticopé (PIA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here