A la conquête de l’Afrique centrale, Afreximbank inaugure son bureau sous-régional au Cameroun

0
46
AFREXIMBANK

(BFI) – Deux ans après la décision de conseil d’administration de la banque africaine d’import-export (Afreximbank) d’installer son bureau sous-régional en Afrique centrale, le siège dudit bureau a été construit à Yaoundé au Cameroun et inauguré ce jour en prélude à son conseil d’administration prévu du 20 au 23 septembre 2021.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) entend conquérir le marché monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec l’ouverture d’un bureau à Yaoundé, chargé de superviser l’ensemble de la sous-région. A cette occasion, la banque organise du 20 au 23 septembre 2021 dans la capitale camerounaise, un roadshow consacré entre autres, à la tenue du conseil d’administration devant désigner les dirigeants du bureau sous-régional, la vulgarisation de ses produits et services, mais également la promotion de la Zone de libre-échange continentale (ZLECAF).   

Outre la solennité de l’inauguration de cette infrastructure, l’on apprend qu’ils tiendront entres autres activités, une réunion de leur conseil avec pour principal enjeu étant la désignation du représentant bureau sous-régional. Plusieurs noms circulent comme éventuels occupants de ce poste, notamment celui de George Elombi, vice-président exécutif d’Afreximbank de nationalité camerounaise.

Les activités de ce bureau régional vont couvrir l’ensemble de l’espace francophone de l’Afrique centrale et devraient permettre à la Banque de répondre de manière efficace aux demandes de ses services émanant des pays et ainsi diversifier son portefeuille. Depuis sa mise en service en 1994, Afreximbank, dont le siège se trouve au Caire en Égypte, a déjà approuvé des facilités de crédits au profit des entreprises et institutions camerounaises pour plusieurs milliards de FCFA. En janvier 2018, par exemple, Afreximbank, en tandem avec la Banque africaine de développement, a octroyé un prêt de près de 25 milliards FCFA pour relancer les activités de la Société des plantations de Mbanga, grâce à la garantie du gouvernement camerounais.

D’après des sources, Afreximbank qui a déjà obtenu l’agrément de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) dispose d’un capital social de plus de 10 milliards de FCFA (17,8 millions de dollars) marque déjà son territoire, puisque l’agence de Douala devrait être opérationnel concomitamment avec la représentation de Yaoundé.

Afreximbank qui milite pour l’amélioration du commerce intra-africain qui représente à peine 17% des échanges continentaux entretiendra également les milieux d’affaires sur l’organisation de la deuxième édition de la foire intra-africaine (IAFT) qui se tiendra du 15 au 21 novembre 2021 à Durban, en Afrique du Sud.

Créée en 1993, Afreximbank finance et promeut le commerce intra et extra-africain. En 28 ans d’existence, la banque est ainsi devenue le bras financier des entreprises importatrices et exportatrices du continent. La banque dispose déjà d’un bureau à Harare au Zimbabwe qui couvre l’Afrique australe. L’antenne nigériane gère les affaires en Afrique de l’Ouest anglophone, tandis que le bureau d’Abidjan chapeautait jusque-là les activités de la banque dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Avec la création du bureau du Cameroun, celui de la Côte d’Ivoire se focalise sur les pays d’Afrique de l’Ouest francophone.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here