Vers une liquidation effective de Air Namibia

0
122

(BFI) – Air Namibia a accumulé un déficit et des contre-performances opérationnelles au cours de ces 30 dernières années. La Compagnie endettée est devenue un fardeau pour le Trésor public.

Air Namibia se rapproche de la mise en liquidation. La compagnie nationale de Namibie a annoncé la suspension de ses opérations pour une durée indéterminée. « A compter du jeudi 11 février 2021, toutes les opérations aériennes seront annulées, et tous les avions retourneront à la base. Le système de réservation pour enregistrer de nouveaux vols est également suspendu  », informe le transporteur sur son compte Twitter.

Exaspéré par les contre-performances de l’entreprise, le président namibien Hage Geingob a plaidé, en juin dernier, pour sa liquidation. «  Air Namibia doit être liquidée. Elle ne fait aucun profit et elle est juste renflouée », a-t-il dit au cours d’une adresse sur l’état de la nation.

Cette position a été soutenue le mois dernier par le ministre des Finances, Lipumbu Shiimi. Dans un communiqué le 29 janvier, il faisait part des difficultés «  du gouvernement en tant qu’actionnaire d’Air Namibia à mettre à disposition un financement adéquat pour soutenir le nouveau plan de relance de la compagnie », alors que la Covid-19 a drastiquement affecté les caisses de l’Etat. Selon lui, le transporteur, sans directeur général permanent depuis 2019, a englouti près de 564 millions USD de fonds publics ces dix dernières années, mais sans résultat probant.

Selon la presse locale, Il est prévu une rencontre ce jour entre le gouvernement (actionnaire unique), le top management de l’entreprise et les syndicats, pour discuter des détails de la fermeture définitive de la compagnie.

Opposés à cette liquidation, trois des quatre membres du Conseil d’administration – Escher Luanda, Willy Mertens, Heritha Nankole – ont présenté le 3 février, leur lettre de démission accusant au passage le gouvernement d’ingérence.

Selon eux, l’échec d’Air Namibia au fil des ans s’explique par  « la mauvaise gestion financière, un modèle commercial inapproprié, une détérioration du capital de marque, une inadéquation des compétences dans les domaines stratégiques, un réseau de routes mal conçu, une flotte vieillissante de 14 ans et des baux mal négociés, entre autres ».

Air Namibia, qui dispose d’une flotte de 9 avions (trois Airbus A319, quatre ERJ135 et deux Airbus A330-200), est déficitaire depuis 3 décennies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here