Société Générale Cameroun dénonce l’usurpation de son identité

0
204
Société générale

(BFI) – La filiale camerounaise du groupe français Société Générale diffuse depuis un moment et sur tous les réseaux un message disant que, « des arnaqueurs écument les réseaux sociaux avec des annonces qui portent le logo de Société Générale Cameroun et de YUP Cameroun, promettant au public un gain d’argent rapide moyennant un investissement initial ».

« Société Générale Cameroun (SGC) tient à apporter un démenti formel sur son implication prétendue dans ce type d’investissement. Pour rappel, l’exercice de toute activité en lien avec l’appel public à l’épargne et les instruments financiers est soumis à l’agrément obligatoire de la Cosumaf [Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale] », indique-t-elle.

L’alerte de la SGC fait suite à un récent communiqué de la Cosumaf mettant en garde le public camerounais, contre les activités de plusieurs acteurs, « qui proposent d’investir et de placer dans des produits financiers, sans disposer des agréments nécessaires ».

À l’occasion, le gendarme financier a publié une liste de 14 sites récemment identifiés comme offrant des produits d’investissement sans autorisation. Il s’agit de l’Académie des investisseurs panafricains ; Liyeplimal ; GTX Invest, Global Trusted Xchange; Sogaa Sarl ; Petronpay Cameroon ; Mekit Invest; Unique Finance ; Fortune Investment & Wealth; Crifat; Highlife International Cameroon; Sairiu ; Regel Cameroun ; Cameroon Invest et Mougano Investment. Malgré les protestations de certaines de ces sociétés, elles avaient par la suite été interdites d’activité par le ministre camerounais des Finances.

SGC, lui, fait partie de la liste des établissements agréés par la Cosumaf dans la zone Cemac. L’établissement est classé dans la catégorie des teneurs de compte en compagnie d’Afriland First Bank et Standard Chartered Bank.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here