Selon Canyon Resources, le projet de bauxite Minim Martap héberge 100 millions de tonnes de réserves prouvées

0
64
La transparence n’est pas la panacée pour lutter contre la corruption, mais son effet dissuasif est significatif

(BFI) – Malgré les richesses minérales du Cameroun, le secteur minier ne contribue que faiblement à l’économie nationale. La donne pourrait bientôt changer avec le début de la production de bauxite à Minim Martap. Canyon Resources accélère ses efforts pour atteindre cet objectif revèle Ecofin.

Au Cameroun, le projet Minim Martap héberge 99,1 millions de tonnes de réserves de bauxite prouvées, soit la catégorie de réserves de minerai la plus précise selon le code JORC 2012. C’est ce que rapporte l’australien Canyon Resources dans un communiqué publié le 25 mai, précisant que ces réserves ont une teneur de 51,6 % en alumine.

« La confirmation d’une première réserve de minerai prouvée d’une telle qualité montre que le projet Minim Martap produira régulièrement de la bauxite de la plus haute qualité au monde pendant de nombreuses années et rivalise avec la meilleure bauxite produite en Guinée », a commenté Phillip Gallagher, PDG de Canyon Resources.

Il faut souligner qu’avec l’amélioration de la précision des ressources de Minim Martap, Canyon Resources dispose d’un argument de poids pour obtenir le financement nécessaire à la construction de la mine. Les bailleurs de fonds potentiels sont en effet avant tout intéressés par leur retour sur investissement et la viabilité économique du projet constitue un élément important vers l’atteinte de cet objectif.

Notons également que la société finalise actuellement l’évaluation des impacts environnementaux et sociaux du projet, afin de soumettre une demande de permis environnemental d’ici la fin du mois de mai. Cela fait partie du processus d’obtention d’un permis d’exploitation minière.

Pour rappel, le capital initial pour mettre en production Minim Martap a été estimé à 120 millions $, dans une étude de préfaisabilité publiée en juillet 2020. La mine ainsi construite devrait ensuite livrer annuellement 5 millions de tonnes de bauxite sur une durée de vie de 20 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here