Saham Maroc récompensera ses actionnaires, malgré une mauvaise année 2020

0
118
Saham

(BFI) – Au terme d’une année 2020 difficile, l’assureur marocain Saham a connu une période difficile. Cependant, ses dirigeants ont prévu de donner du sourire aux actionnaires. L’impact sur sa maison mère, le sud-africain Sanlam, est à suivre.

Le groupe marocain Saham Assurance a décidé de distribuer un dividende de 20 dirhams par action à ses investisseurs pour le compte de l’année 2020, malgré un bénéfice net qui a baissé de moitié, passant de 406 millions de dirhams (45,7 millions de dollars) à la fin 2019 à 201 millions de dirhams en décembre 2020. Le dividende proposé est en baisse de 30%, comparé à celui distribué pour le compte de l’année 2019 (40 dirhams). 

C’est le plus petit dividende depuis 2013 du groupe dont le premier actionnaire est désormais l’assureur sud-africain Sanlam. Ses responsables expliquent que son résultat a été impacté par de mauvaises performances de sociétés cotées sur les marchés financiers, ainsi que la baisse des dividendes distribués par les entreprises, dans un contexte marqué par la covid 19.

Les détails de l’année 2020 ne sont pas encore rendus publics. Mais si on prend comme référence ce que le groupe a publié à la fin du premier semestre 2020, les revenus de placements et d’investissements immobiliers ont chuté, passant de 505 millions de dirhams en 2019 à 212,8 millions de dirhams. Une part de cette contreperformance est liée au changement de méthode comptable qui est passé de l’IAS 9 à l’IFRS9.

Sanlam le groupe d’assurance sud-africain qui contrôle la majorité du capital de Saham, publiera ses résultats le 11 mars prochain. Cela permettra d’avoir une idée de l’impact des performances de Saham sur sa maison mère. Pour l’instant, l’action de la société basée au Maroc est calme sur la Bourse de Casablanca où elle est cotée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here