Près de 4 milliards de budget 2021 pour la Mairie de Douala 3e

0
185
valentin-epoupa
Valentin Epoupa Bossambo, Maire de l'arrondissement de Douala 3e

(BFI) – 3,9 milliards de francs. C’est le montant du budget de la commune d’arrondissement de Douala III pour 2021. Ledit budget a été voté le 11 décembre dernier au cours de la session du conseil présidée par le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou.

Comparativement à l’enveloppe budgétaire de l’année précédente, l’on note une augmentation de 440 millions Fcfa en valeur absolue et 12,49% en valeur relative. Une prévision budgétaire jugée réaliste par le préfet du Wouri, au regard des nouvelles niches et stratégies de recettes développées par la commune.

Notamment, les recettes générées par les études d’impact environnemental de certains projets, la taxe d’hygiène, la digitalisation du système de recouvrement qui devrait accroître substantiellement les recettes communales. La nouvelle stratégie mise en place par l’exécutif a par exemple permis de dénicher 1300 contribuables non identifiés au marché Dakar, faisant passer le chiffre de 300 à 1600.

De nouvelles sources de recettes qui devraient contribuer à l’implémentation des priorités définies par l’exécutif que dirige Valentin Epoupa Bossambo. L’amélioration de la voirie urbaine, constituée essentiellement de routes en terre, est inscrite au rang desdites priorités. « Nous avons retenu 9 voiries prioritaires pour lesquelles il faut une intervention d’urgence. Nous avons saisi certaines administrations. En attendant que celles-ci nous viennent en aide, nous avons fait une importante provision dans la ligne d’entretien routier », a indiqué Valentin Epoupa Bossambo.

Le volet social occupe également une place privilégiée dans ce budget. Un accent particulier sera mis sur le soutien des structures sociales d’une part, et sur les aides directes qui seront allouées aux Camerounais en situation de précarité, d’autre part. Le projet filets sociaux n’est pas en reste. Sur le sujet, 160 jeunes chargés de faire le tracking pour repérer les personnes devenues indigentes suite au Covid-19 sont en cours de formation.

Elise Nguélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here