Orange Cameroun se déploie dans 185 nouvelles villes camerounaises

0
28
Orange siège

(BFI) – L’opérateur de télécoms, Orange Cameroun, filiale du Français Orange, informe qu’il continue d’étendre sa couverture pour mieux connecter les villes du pays à la 3G. À en croire l’opérateur, 185 nouvelles villes (Messondo, Omeng, Ouro-Zangui, Gari-Gombo, Nguelemendouka, etc.) sont couvertes par la connexion internet 3G. 

Cependant, Orange Cameroun reste peu disert sur son taux de couverture actuel de la 3G sur l’ensemble du territoire. En signant, le 9 mai 2018, des avenants au renouvellement de sa concession avec le gouvernement camerounais, le régulateur lui avait prescrit d’intégrer dans son cahier de charges, les obligations harmonisées de couverture, de déploiement des réseaux, des qualités de service de l’opérateur.

« Le contenu des obligations de couverture optimale précise désormais les objectifs à atteindre pour certaines localités, les zones économiques majeures, les axes routiers et ferroviaires, les zones universitaires, ainsi que le calendrier pour la fourniture effective des services 2G, 3G et 4G », avait martelé Philémon Zo’o Zame, directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART).

Par ailleurs, à travers un audit commandé par le gouvernement camerounais, l’entreprise suédoise Cybercom Group, a relevé, le 27 octobre 2017 à Yaoundé, que la couverture 3G est de 1,6, de 2,1 à Douala et 2,8 dans les autres villes alors que la norme moyenne acceptée sur le plan international est de 3,8.

La performance moyenne dans certains pays africains (Guinée équatoriale, Gabon, Nigeria, Maroc, Égypte) est même de 3,5. Le ministère des Postes et Télécommunications avait donné six mois à tous les opérateurs pour corriger les lacunes constatées par l’auditeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here