Nsia Assurance Togo décroche le marché de l’assurance santé des conseillers municipaux

0
48
NSIA Banque

(BFI) – Au Togo, le gouvernement vient d’étendre l’assurance maladie aux conseillers municipaux. Ces élus locaux pourront donc désormais être pris en charge par l’Etat dans des structures de santé spécifiques, contre une contribution financière adaptée à leurs capacités, comme l’indique le site officiel de la Présidence togolaise.

Selon la même source, c’est le Groupe NSIA (Nouvelle société interafricaine d’assurance), qui a été retenu pour la mise en œuvre de cette couverture d’assurance maladie, suite à des appels d’offres. L’initiative a été lancée officiellemenent le vendredi 05 novembre dernier, par le ministre en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Payadowa Boukpessi. Ce lancement a été marqué notamment par une remise de passeport santé aux bénéficiaires. 

« Nous tenons sincèrement à dire merci au Chef de l’Etat pour cet acte de solidarité avec tous les élus locaux. A travers ce geste, le Président de la République vient de nous garantir la sécurité sociale en matière de santé », a déclaré Monsieur Koamy Gomado, Maire du Golfe 1 et Vice-président de la Faîtière des communes du Togo (FCT), dans le cadre de cette extension.

Dans le détail, cette couverture sociale offre deux polices d’assurance à tous les élus locaux des 117 communes à savoir l’assurance santé et l’assurance individuelle accident, apprend-on. 

La première est destinée à 750 conseillers municipaux qui ne disposent pas encore d’assurance santé, et la seconde garantit le remboursement des frais médicaux en cas de dommages corporels subis lors d’accident et dans le pire des situations, le paiement à l’assuré ou à ses ayants droit d’un capital en cas d’invalidité ou de décès. 

De plus, l’assurance individuelle accident groupe couvre l’ensemble des 1527 conseillers municipaux qui sont assurés pour un capital de 5 millions FCFA en cas de décès et d’invalidité suite à un accident et 500 000 F CFA pour les frais médicaux.

Pour rappel, cette extension s’inscrit dans le cadre du processus d’assurance maladie universelle, amorcé au Togo depuis quelques mois

Elise Nguélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here