L’UNECA a lancé une plateforme de santé numérique continentale, en collaboration avec 36 pays africains

0
50
vera-songwe

(BFI) – La Plateforme africaine de communication et d’information (ACIP) pour la santé et l’action économique vient d’être lancée par la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique et 36 pays. Elle servira à améliorer les interventions sanitaires des Etats ainsi que la surveillance des maladies.

La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (UNECA) a officiellement lancé la Plateforme africaine de communication et d’information pour la santé et l’action économique, le 23 juin 2020. L’initiative numérique de santé continentale fournira aux groupes de travail nationaux et régionaux sur le coronavirus des données d’enquête et des informations sanitaires et économiques exploitables. L’analyse de ces données permettra aux autorités africaines de mieux cerner les problèmes liés à la pandémie et de mettre en œuvre des réponses appropriées.

L’ACIP, qui est un outil pour l’information et la communication à double sens entre les citoyens et les gouvernements, réunit les ministères de la Santé, les ministères des TIC et les ministères des Finances, de l’Economie et de la Planification de 36 pays d’Afrique, la branche africaine du Centre de contrôle des maladies (CDC) autour de l’UNECA. Il est également soutenu par l’Union internationale des télécommunications (UIT) ainsi que par les principaux opérateurs de réseaux mobiles du continent dont MTN, Vodacom, Airtel, Ethio Telecom, Safaricom et Orange.

« Avec cette plateforme, nous avons la possibilité d’atteindre entre 600 millions et 800 millions d’abonnés mobiles en Afrique », a déclaré Vera Songwe (photo) la secrétaire exécutive de l’UNECA. John Nkengasong, le directeur du CDC-Afrique, a souligné que la plateforme offre « une opportunité unique de changer la façon dont nous menons la surveillance des maladies, d’améliorer notre capacité à acquérir de bonnes données en temps opportun et de s’assurer que tous les Africains comptent ».

Robert Shuter le PDG de MTN Group a expliqué que la plateforme ACIP, accessible via un code USSD (Données de services supplémentaires non structurées) gratuit, présentera un menu très simple aux utilisateurs. A travers ce menu, les opérateurs télécoms pourront « collecter des informations très importantes que les décideurs politiques peuvent utiliser pour identifier et localiser les problèmes et les zones sensibles ».

Lacina Kone le PDG de Smart Africa, l’alliance des pays africains qui se sont engagés à accélérer le développement socioéconomique du continent par le numérique, a décrit l’ACIP comme « l’une des initiatives numériques qui transformera l’Afrique ». Il a ajouté que « l’année 2020 devra être une année où nous adoptons et accélérons la collaboration grâce à la transformation numérique. Elle devra entrer dans l’histoire comme une période charnière pour l’Afrique d’un point de vue technologique, sanitaire et économique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here