L’important rôle du mobile dans l’économie numérique et l’e-banking

0
44

(BFI) – «Téléphonie mobile, économie numérique et E-Banking » était l’un des thèmes au centre des discussions le 18 mai dernier dans lecadre de l célébration des 20 ans de la téléphonie mobile au Cameroun. Il était question, lors de la deuxième journée du Cameroon mobile 2020 (Commob 20-20), de comprendre la place de la téléphonie dans le développement de l’économie numérique et de l’e-banking.

« La téléphonie mobile, de par son taux de pénétration auprès des masses couvrant ainsi les secteurs formel et informel, constitue le socle granitique sur lequel tous les nouveaux développements vont venir s’agripper. C’est pour cela qu’on part du fait qu’à partir du moment où ils ont plus de 90% de taux de pénétration avec un outil technologique, il est préférable de s’agripper sur cet outil pour essayer de développer toutes les autres applications, services, innovations qu’on peut offrir à la population », a expliqué Martin Kingue Etame, responsable à Banque atlantique qui prenait part à la conférence. C’est aussi l’avis de Valentin Mbozo’o, directeur général du Gimac, président de ce panel. «En tant qu’infrastructure principale pour le moment, la téléphonie mobile parce que c’est elle qui couvre le plus de Camerounais du fait de l’ampleur du secteur informel, est au centre de l’économie numérique », a-t- il expliqué.

La téléphonie mobile est donc incontournable pour le développement des services digitaux. C’est ainsi que le Guichet unique des opérations du commerce extérieur (Guce) affirme avoir eu recours à elle pour davantage se rapprocher des usagers et des partenaires. Selon Abdoulaye Faouzi, directeur technique du Guce, il est possible même sans Internet d’être servi par cette structure chargée de la simplification des procédures relatives aux importations et aux exportations.

Yves Laurent Soumelong, l’un des responsables de la banque digitale d’UBA, autre panéliste à cette conférence a indiqué que grâce aux facilités qu’offre la téléphonie mobile, il n’est plus nécessaire de se déplacer pour mener un certain nombre d’opérations. Cameroon Telecommunications, en charge de l’infrastructure, a annoncé qu’avec la nouvelle configuration de l’entreprise en Business Unit, la qualité de l’infrastructure allait s’améliorer, tout comme son arrivée sur le marché du mobile qui devrait se faire le mois prochain. Il a aussi été souhaité au cours de cette réunion que les textes réglementaires sur l’inclusion financière s’adaptent aux évolutions. Les réflexions autour des perspectives de la téléphonie mobile au Cameroun ont également amené les experts à plancher sur le thème « téléphonie mobile et problématique de l’accès au réseau et des technologies 4G et 5G. »

Autour du Pr. Daniel Anicet Noah, les différents panélistes se sont accordés sur la nécessité d’optimiser les infrastructures, de plus de synergie entre les acteurs. Le dernier thème au cœur des échanges était « téléphonie mobile 20 ans de régulation et de cybercriminalité ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here