Les recettes fiscales non pétrolières ont atteint un taux de réalisation de 93,8% en 2019 au Cameroun

0
215
Recette

(BFI) – Malgré une progression notable de 127% en dix ans (2010-2019), les recettes fiscales non pétrolières au Cameroun sont restées en deçà de l’objectif de 2074 milliards FCFA fixé en 2019. 1944 milliards FCFA ont été collectés en cette année-là, soit un taux de réalisation de 93,8%.

Selon les données que vient de produire l’administration fiscale, sur les dix derniers exercices (2010-2019), les recettes fiscales internes non pétrolières du Cameroun sont passées de 855,7 milliards FCFA à 1 944,4 milliards FCFA, soit une progression de 127,2% en valeur relative et 1 088,7 milliards FCFA en termes absolus.

Au cours de la période sous revue, les recettes fiscales internes non pétrolières découlent principalement de la taxation de la consommation (56%), de l’imposition du revenu (26%) et du patrimoine (10,1%). Elles sont notamment portées par la TVA (38%), l’Impôt sur les sociétés (18%), les droits d’accises (11%), l’impôt sur le revenu des personnes physiques (8%), la taxe spéciale sur les produits pétroliers (7%) et les autres impôts et taxes (15%).

Cette progression, explique le fisc, a été réalisée grâce aux réformes fiscales opérées ces dernières années. Mais, nuance l’administration, si les réformes fiscales menées ces dernières années ont permis de maintenir une tendance haussière en glissement annuel, la baisse de l’activité dans certains secteurs (brassicole, commerce, etc.) et la chute drastique des impôts payés par la Société nationale de raffinage (Sonara), à la suite de l’incendie survenu dans cette entreprise en mai 2019, entre autres facteurs, n’ont pas permis d’atteindre les projections, notamment en 2019.

S’agissant justement de cet exercice 2019, sur un objectif de recettes fiscales non pétrolières de 2 074 milliards FCFA, la Direction générale des impôts (DGI) a mobilisé 1 944,4 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 93,8%. Néanmoins, comparativement aux recettes fiscales internes non pétrolières de 2018 qui se situaient à 1 940,9 milliards, ces réalisations sont en hausse de 3,5 milliards en valeur absolue, soit +0,2% en valeur relative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here