L’entreprise française Bourbon ferme sa succursale au Cameroun

0
32

(BFI) – L’équipementier pétrolier français Bourbon Offshore Surf informe qu’elle a décidé de la fermeture de sa succursale à Douala, au Cameroun. L’information a été publié le 10 mai dernier par annonce légale.

Cette fermeture, explique la multinationale, fait suite au constat de la fin des activités et de la transmission du patrimoine de ladite succursale à la maison-mère à Marseille, en France. Ainsi, la filiale camerounaise, d’un capital de 8,025 millions d’euros, soit 5,26 milliards de FCFA, met la clé sous le paillasson après près de dix ans d’activités dans le pays.

Selon le site spécialisé tradingsat.com, le tribunal de commerce de Marseille a décidé en décembre 2019, de la cession des actifs du groupe de services maritimes pour l’industrie pétrolière à la Société phocéenne de participations (SPP), un consortium de banques. Cette décision a conduit à la liquidation de la société et à une perte totale pour les actionnaires et les porteurs d’obligations.

Bourbon était présent dans 47 pays, avec une flotte de plus de 483 navires et 31 filiales opérationnelles. L’entreprise avait été durement touchée par la brusque chute des cours du brut il y a quelques années. Le chiffre d’affaires consolidé de Bourbon était de 689,5 millions d’euros en 2018, en baisse de près de 20% par rapport à l’année précédente, alors que le groupe a enregistré sur la même période une perte nette de près de 460 millions d’euros (295,3 milliards de FCFA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here