L’effectivité des APE entre le Cameroun et l’UE baisse les tarifs douaniers

0
67
APE

(BFI) – Selon le rapport sur le commerce extérieur du Cameroun au premier semestre 2021, les dépenses d’importation des équipements de transport ont connu une augmentation de 60% en glissement annuel dans le pays. Une situation qui intervient après l’entrée en vigueur, dès janvier 2021, de la 5e phase du démantèlement tarifaire dans le cadre de l’Accord de partenariat économique entre le Cameroun et l’Union européenne.

Une réduction de 10% sur les tarifs douaniers des produits dits à rendement fiscal élevé, tels que les véhicules personnels et les motos. La baisse sur les tarifs douaniers de ces mêmes produits atteint désormais 20% depuis le 4 août 2021, date de l’entrée en vigueur de la 6e phase du démantèlement tarifaire, dans le cadre de l’Accord de partenariat économique avec l’Union européenne. 

Vu les données actuelles, l’on chemine inexorablement vers un accroissement des importations de ces équipements. Surtout, ceux faisant partie du premier groupe de produits, et dont la réduction tarifaire atteint 100% depuis plus d’un an. Les camions pour le transport de marchandises, les remorques et semi-remorques ne sont pas en reste. Ils sont classés dans le 2e groupe dans le cadre de l’APE avec l’UE, avec une réduction tarifaire de 75% depuis août 2021.

Pour rappel, l’Accord de Partenariat économique est un accord de libre-échange « nord-sud », négocié dans le cadre de l’Accord de Cotonou 2000-2020, entre les pays Afrique Caraïbes Pacifique et l’Union européenne, compatible avec les règles de l’OMC et incluant des caractéristiques innovantes telles que l’asymétrie des engagements de libéralisation réciproque. Une libéralisation, qui continue de diviser les spécialistes. 

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here