Le « Train express » sifflera dès le 1er juillet 2021

0
338
Camrail

(BFI) – Jeudi 1er juillet 2021 dès 6h, le « Train express » devrait s’ébranler de la gare ferroviaire de Bessengue-Douala en direction de Yaoundé. Le voyage inaugural de cette nouvelle formule a été annoncé la semaine dernière par un communiqué du ministre des Transports, Jean-Ernest Massena Ngallè Bibehe.

Selon le texte, cette offre prévoit deux trains quotidiens au départ de Douala (06h) et de Yaoundé (14h), lesquels vont desservir les gares d’Edéa, Messondo (en Sanaga-maritime, région du Littoral), Eséka, Makak et Ngoumou (dans le Nyong-et-Kelle pour les deux premières et la Mefou-et-Akono pour la dernière, toutes dans la région du Centre).

« Contrairement à l’InterCity, qui était un train direct, le nouvel « Express » va permettre à des populations de diverses localités de voyager dans des conditions de confort supérieures à celles des trains qu’elles empruntent habituellement, parce qu’il faut rappeler que des trains voyagent toujours », explique un cadre de Camrail.

D’après d’autres informations, les voyages se feront grâce aux nouvelles locomotives General Electric acquises par l’Etat du Cameroun. Bon à savoir, les organes de suivi de la concession ferroviaire, que sont le Comité de Transport Voyageurs (Ctv) et le Comité interministériel des infrastructures ferroviaires (Comifer), ont supervisé le processus de réhabilitation de 11 voitures voyageurs. Les opérations de rénovation et d’aménagement de ces voitures dédiées au service « Express », réalisées dans les ateliers Camrail de Bassa-Douala, ont coûté quelque 1,3 milliard de Fcfa, apprend-on d’une source impliquée dans les préparatifs du voyage inaugural. « Les membres ont mis un point d’honneur sur la sécurité des circulations ferroviaires et sur la qualité de service offert aux voyageurs », précise notre source. Avant d’ajouter que le Ctv a par ailleurs approuvé un plan tarifaire aligné sur celui pratiqué par les acteurs du transport interurbain Douala-Yaoundé.

Selon cette grille parvenue à notre rédaction, le ticket au départ de Douala, coûte, en première classe, 3.500 Fcfa pour Edéa, 4.500 Fcfa pour Messondo, 5.500 Fcfa pour Eséka, 7.000 Fcfa pour Makak, 8.000 Fcfa pour Ngoumou et 10.000 Fcfa pour Yaoundé.

En classe Premium, les prix affichent une légère baisse, et dans les deux catégories, les coûts varient bien entendu pour les déplacements intermédiaires (Edéa-Ngoumou ou Eséka-Yaoundé, par exemple).

Elise Nguélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here