Le nouveau directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala installé

0
43

(BFI) – Le Pr. Noël Emmanuel Essomba, installé vendredi dernier par le Ministre de la santé, Dr Manaouda Malachie, a pour principale mission l’humanisation des soins au sein de l’hôpital.

Les chantiers du nouveau directeur de l’Hôpital Laquintinie, le Pr. Noël Emmanuel Essomba, sont nombreux. Ce clinicien spécialisé en santé publique et expert médico-légal, installé ce vendredi 23 octobre par le Minsanté, a été invité à contribuer au rayonnement de la formation sanitaire, à l’amélioration des soins, ainsi qu’à l’assainissement des relations avec les usagers. Un point d’honneur doit être mis sur la collaboration avec le personnel et leur motivation, sans oublier le management participatif. Enfin, le nouveau directeur doit se montrer à la hauteur de la confiance placée en lui par le Premier ministre, chef du gouvernement.

Après un intérim de quelques semaines à la tête de la formation sanitaire, le Pr. Essomba est nommé le 17 octobre 2020 directeur de Laquintinie. Il a donc été officiellement installé vendredi par le Dr Manaouda Malachie. C’est un professionnel d’expérience qui va présider aux destinées de cette formation sanitaire de deuxième catégorie.

Doté d’une expertise en médecine médico-légale et d’un diplôme en management et gestion des ressources humaines, le Pr Essomba commence sa carrière au Centre médical de Nkololoun, et est ensuite chef de district de santé de Nylon et Logbaba. Quelques années après, il sera coordonnateur du Comité national de lutte contre le sida pour le Littoral.

Tout en félicitant le promu qui vient de l’Hôpital de district de Nylon où il occupait le même poste, le ministre de la Santé publique a prescrit le respect de l’éthique, une valeur sur laquelle il ne va tolérer aucun manquement. Le Pr Essomba a fait la promesse de poursuivre sur la lancée de Nylon, et a requis pour cela l’accompagnement de sa hiérarchie. « Notre priorité c’est de faire de l’Hôpital Laquintinie une polyclinique publique, dans le respect de la politique sociale du gouvernement », va-t-il déclarer. Outre le personnel médical fortement mobilisé pour la circonstance, l’installation a rassemblé chefs traditionnels sawa, amis et connaissances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here