Le Maroc affiche une croissance économique de 15,2% au deuxième trimestre 2021

0
103

(BFI) – Les dernières données des comptes nationaux relatives indiquent une croissance économique de 15,2% au deuxième trimestre de 2021, en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib, la banque centrale marocaine, suite à une réunion du conseil revèle Financial Afrik.

Selon l’institut d’émission, ce chiffre est porté par des progressions de 18,6% de la valeur ajoutée agricole et de 14,8% de celle des activités non agricoles. « La reprise devrait se poursuivre, soutenue par les progrès notables de la campagne de vaccination, la très bonne campagne agricole, le stimulus budgétaire ainsi que l’orientation accommodante de la politique monétaire », précise-t-on.

D’après les projections actualisées, le PIB réel devrait augmenter de 6,2% en 2021, soit une hausse de 0,9 point par rapport aux prévisions annoncées en juin dernier. Cette amélioration, indique la banque centrale, reflète une augmentation de 18,8% de la valeur ajoutée agricole, compte tenu d’une récolte céréalière de 103,2 millions de quintaux, et une augmentation de 4,6% de celle non agricole.

« En 2022, la croissance se consoliderait à 3%, recouvrant un repli de 3,3% de la valeur ajoutée agricole, sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne, et un accroissement de 3,6% de celle des activités non agricoles », relève la banque centrale.

En 2020, la sécheresse avait gravement nui aux récoltes, alors que la pandémie de Covid-19 a tari les revenus liés au tourisme, qui contribue à hauteur de 7% au PIB et 20% aux exportations des biens et services. Ces deux facteurs ont entraîné la perte de plus de 430 000 emplois, et une récession de 7 % à la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here