Le Cameroun envisage une restriction des vols commerciaux à cause de la montée du Covid-19

0
114

(BFI) – « Les vols qui viennent de l’étranger ne seront plus autorisés systématiquement (…) Il y a des vols commerciaux qui ne pourront atterrir que sur autorisation spéciale », a laissé échapper Martin Mbarga Nguele, le patron de la police camerounaise. C’était le 1er mars 2021 à Yaoundé, au cours d’une conférence de presse organisée par le ministère de la Communication, afin d’alerter les populations sur la remontée des cas de contamination au Covid-19 dans le pays.

En clair, même si jusqu’ici aucune annonce officielle du gouvernement n’est faite sur la réactivation de certaines restrictions mises en place en mars 2020 (puis relâchées quelques mois plus tard) pour freiner la propagation du coronavirus au Cameroun, la sortie du patron de la police laisse poindre à l’horizon un resserrement des entrées sur le territoire camerounais.

Pour rappel, le secteur du transport aérien avait été le plus touché par les confinements totaux ou partiels décrétés dans le monde en début d’année 2020, suite à l’accélération de la propagation du coronavirus. Au Cameroun, la décision de fermer les frontières du pays avait été prise le 17 mars 2020, causant, en quelques mois, d’importantes pertes aux secteurs des transports, de l’hôtellerie et de l’hébergement, du commerce…

Après une légère accalmie, les cas de coronavirus s’amoncellent de nouveau dans le pays depuis le mois de janvier 2021. En effet, sur les deux premiers mois de l’année 2021 courante, révèlent les statistiques officielles, le Cameroun a enregistré près de 10 000 nouveaux cas. Sur la même période, apprend-on, l’on déplore également 105 décès représentant un peu plus du cinquième du nombre total des décès enregistrés à ce jour.

Christian trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here