Lancement de la phase 1 de la plateforme d’interconnexion des Bourses Africaines

0
46

(BFI) – Selon un communiqué de l’organisation, l’Aelp (Interconnexion des bourses africaines selon son acronyme anglais) a lancé vendredi 18 novembre 2022 la plateforme Aelp Link, la plateforme d’interconnexion qui permet la négociation de titres cotés en bourse sur les sept places boursières participantes.

Ces sept bourses parties-prenantes à la phase 1 de l’Aelp sont : la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Casablanca stock exchange (Cse), The Egyptian exchange (Egx), Johannesburg stock exchange (Jse), Nairobi securities exchange (Nse), Nigerian exchange limited (Ngx) et la Bourse de Maurice (Sem).

A l’occasion, le président de l’Asea (Association des bourses africaines), le Dr Edoh Kossi Amenounvé, commentant la mise en service de la plateforme, « La mise en service aujourd’hui de Aelp Link est une étape historique vers la réalisation de la mission de l’Asea, d’engager les écosystèmes des marchés de capitaux africains afin de favoriser la mobilisation de ressources, de promouvoir la durabilité et de renforcer l’inclusion financière au profit du développement économique de l’Afrique. L’harmonisation de l’infrastructure de négociation par le biais de Aelp Link devrait faciliter les processus de négociation existants et potentiellement réduire le coût des transactions sur les marchés de capitaux africains. Je félicite donc toutes les bourses participantes et leurs courtiers respectifs d’être à l’avant-garde de cette grande initiative d’intégration panafricaine ».

L’Aelp, ajoute la source,  est un projet phare de l’Association des bourses africaines (Asea) et de la Banque africaine de développement (Bad),  qui vise à faciliter les transactions transfrontalières entre sept bourses participantes et certaines sociétés de courtage en bourse. La phase 1 de l’Aelp est financée par une subvention du Fonds fiduciaire de coopération économique Corée-Afrique (Koafec) géré par la Banque africaine de développement.

Rappelons qu’en  juillet 2021, l’Asea a signé un contrat avec DirectFN Ltd pour la conception et la mise en œuvre du système de négociation Aelp Link sur les sept marchés. Aelp Link, qui est hébergé sur Oracle cloud infrastructure (Oci), a été conçu pour s’intégrer aux systèmes de transaction et de courtage des bourses. Il est disponible en anglais, français et arabe. Il regroupe les données de marché en direct des bourses et permet aux courtiers d’accéder aux informations et de voir la profondeur et la liquidité des marchés.

Les courtiers agréés sont des intervenants essentiels dans le processus d’interconnexion. Grâce à la coordination des bourses et de l’Association africaine des courtiers en valeurs mobilières (Assda), chaque bourse connectera cinq courtiers à Aelp Link. Dans la première phase du projet, trente courtiers se sont connectés dès le lancement.

Une cérémonie de lancement de la phase 1 et une démonstration de transactions transfrontalières en direct auront lieu parallèlement à l’Assemblée Générale et Conférence Annuelle de l’Asea, le 7 décembre 2022, à 9h00 Utc, à Abidjan en Côte d’Ivoire, souligne encore la note adressée aux médias.

Selon la même source, les phases futures du projet pourraient inclure des systèmes de paiement transfrontaliers automatisés, la participation d’autres bourses membres de l’Asea et de leurs courtiers respectifs et de courtiers supplémentaires des bourses participantes actuelles après la phase pilote.

La Bourse du Botswana (Bse) et la Bourse du Ghana (Gse) intégreront la phase 2 de l’Aelp avec une connectivité technique au lien qui devrait commencer en 2023, à en croire l’Aelp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here