La SABC rend hommage à Pascal Monkam, son plus gros « concessionnaire de tous les temps »

0
312
Pascal Monkam

(BFI) – Sur les différentes plateformes digitales du groupe SABC, le leader du marché brassicole au Cameroun, il n’y en a que pour Pascal Monkam, depuis le 27 février 2021, date du décès en Afrique du Sud de ce multimilliardaire, distributeur de la première heure des produits de la filiale locale du groupe Castel. « Ami et ancien associé du président Pierre Castel dans la toute première installation du groupe au Cameroun, il faisait partie des 52 distributeurs qui étaient au départ de l’aventure du groupe SABC en 1948 », rappelle le groupe SABC.

Pour exalter les vertus de fidélité et de loyauté du défunt homme d’affaires, le groupe brassicole révèle qu’« à la création de la société Union camerounaise des brasseries (UCB) en 1969, 51 de ces distributeurs sont devenus actionnaires de UCB. Seul Monkam Pascal choisit de rester fidèle à la SABC. Avec sa disparition, le groupe Castel perd un fidèle parmi les fidèles. Pour durer aussi longtemps en business, avoir les mêmes partenaires, il faut de la méthode, du caractère, et surtout une qualité rare : la loyauté. Avec le groupe SABC, il avait la loyauté en partage ».

Fort de sa loyauté envers son « ami » Pierre Castel, Pascal Monkam finira par devenir le « plus gros distributeur des Brasseries du Cameroun, en volumes », ainsi que le plus « gros concessionnaire de tous les temps » du leader du marché brassicole dans le pays. Déjà donné pour mort le 18 février 2021, avant un démenti de sa famille, Pascal Monkam a donc finalement quitté la scène le 27 février, à 90 ans. Il est décédé en Afrique du Sud, pays dans lequel il a lourdement investi, dès la fin de l’apartheid.

En effet, ce capitaine d’industrie, qui dispose d’une chaîne de cinq hôtels au Cameroun (Yaoundé, Douala et Bafang), est également propriétaire des tours jumelles Monkam Pascal, du Pretoria Hôtel, du Tamboti Lodge et du Park Lodge Hôtel, tous bâtis dans le pays de Nelson Mandela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here