La CSPH affiche un résultat net de plus de 15 milliards de Fcfa en 2020

0
79
csph_immeuble

(BFI) – La Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) vient de publier ses performances. On y apprend que l’établissement public à caractère spécial a triplé son bénéfice au cours de l’exercice 2020. Ainsi, la CSPH affiche un résultat net de 15,14 milliards de FCFA en 2020 contre 5,4 milliards en 2020, soit une hausse de 9,74 milliards de FCFA revèle Investir au Cameroun.

Selon l’entreprise, cela s’explique par le fait que, bien que l’année 2020 a été caractérisée par une baisse des cours du pétrole et des cotations des produits finis au niveau international, au niveau national, « il a été en revanche noté une production insuffisante de gaz domestique pour satisfaire une demande sans cesse croissante, une baisse de la consommation du pétrole lampant et une hausse des consommations du super et du gasoil ».

En d’autres termes, la CSPH a plutôt réalisé de bonnes affaires, car le Cameroun a eu recours à de volumes importants de produits pétroliers (gaz domestique, super et gasoil) importés pour combler la demande domestique sans cesse croissante. En effet, conformément à ses textes organiques, les ressources de cet établissement sont principalement constituées des prélèvements et droits fiscaux opérés sur les hydrocarbures distribués sur le territoire national (péréquation transport) ; des plus-values sur les stocks existant dans les dépôts pétroliers et les stations-service lors de tout relèvement des prix à la pompe des produits pétroliers ; des plus-values réalisées par les sociétés pétrolières lors des fluctuations de certains postes de couverture des charges, par rapport à la valeur fixée par la structure des prix. Donc, plus il y a des importations, mieux se porte le chiffre d’affaire de la CSPH.

Il est aussi à noter que cette performance haussière intervient la même année où l’établissement a décidé de ne plus faire recours aux intermédiaires pour collecter la taxe sur les produits pétroliers et la péréquation, mais d’ouvrir un compte dans les livres du banquier camerounais CCA-Bank pour ladite collecte.  

La CSPH voit son résultat net dépasser ses performances de 2017, année au cours de laquelle elle avait réalisé un bénéfice de 12,5 milliards de FCFA. Cette performance avait alors chuté à 5,4 milliards de FCFA en 2019. Entre les deux périodes, les charges globales de l’entreprise avaient gonflé à 56,3 milliards en 2019 contre 53,1 milliards de FCFA (hausse de 3,2 milliards de FCFA) en 2017. En 2020, ces charges sont retombées à 52,2 milliards de FCFA, soit une baisse de 4,1 milliards de FCFA par rapport à l’année 2019. Ce qui peut aussi avoir impacté positivement la trésorerie de la CSPH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here