La Chine, premier partenaire du port de Kribi en 2020

0
54

(BFI) – A l’occasion de la réunion bilan des activités commerciales 2020 du Port autonome de Kribi (PAK), tenue le 26 janvier à Kribi dans le Sud-Cameroun, l’autorité portuaire a révélé que la Chine est le premier partenaire de la place portuaire en matière d’import-export.

Pour ce qui de l’import, la Chine (106 417) se classe numéro devant Taiwan (14 773 tonnes) ; Malaisie (13 699 tonnes) ; la France (11 705 tonnes) ; l’Espagne (8 882 t) ; les Émirats arabes unis (8 830 t) ; la Turquie (6 236 t) ; la Belgique (5 676 t) et la Grande-Bretagne (5 109 t). « L’essentiel des produits d’origine asiatique sont des produits de construction, les machines et les appareils électriques ainsi que les produits alimentaires », a indiqué le PAK.

Dans le domaine de l’export, la Chine se classe une fois de plus numéro 1 (104 030 t) devant le Vietnam (20 913 t) ; les Pays-Bas (12 744 t) ; le Bangladesh (12 117 t) ; la Belgique (5801 t) ; la Malaisie (3 661 t) ; les États-Unis (3 588 t) ; l’Afrique du Sud (1773 t) ; la France (1042 t) et l’Égypte (814 t). En matière d’export, l’essentiel des produits à destination de l’Asie est le bois en grume et en débités. En Europe les produits importés sont des dérivés de cacao soit, beurre de cacao, tourteaux de cacao et fève de cacao.

L’hégémonie de la Chine en 2020 s’explique partie, selon le PAK, par la récente reprise du service Asaf opérant entre l’Asie et la côte ouest-africaine. Ce qui permet une desserte des ports asiatiques par des navires d’une capacité de 8000 Teus, avec Kribi comme port pivot en Afrique centrale. Les conteneurs débarqués au PAK sont dispatchés vers les ports secondaires au moyen de feeders (navire de petit tonnage) ou par une deuxième ligne maritime à destination de l’Europe.

Depuis sa mise en exploitation le 2 du mars 2018, le port de Kribi a franchi en novembre 2020, la barre symbolique de 1000 escales navires accueillies et manutentionnés en toute sécurité. L’autorité espère ratisser plus large avec notamment l’installation des usines de montages d’engins (Tractafric) et de transformation de Cacao (Atlantic Cocao Company) qui permettront d’ouvrir de nouveaux horizons d’import-export au port de Kribi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here