Hausse de l’activité bancaire au premier semestre 2021 au Cameroun

0
72
Afriland First Bank

(BFI) – Les principaux indicateurs du marché bancaire camerounais comprenant aussi bien les dépôts que les crédits sont restés sur une tendance évolutive au cours des six premiers mois de l’année malgré une conjoncture difficile renforcée par la crise sanitaire liée au coronavirus qui a impacté négativement sur l’activité économique.

Dans sa note de conjoncture dédiée pendant la période considérée, le Conseil national du crédit (CNC) indique que du 1er janvier au 30 juin 2021, l’encours des dépôts bancaires s’est élevé à 5.822 milliards de FCFA (10 milliards de dollars) contre 5.322 milliards de FCFA (9,4 milliards de dollars) il y a un an, soit une progression de 443 milliards (743 millions de dollars). Pendant la période sous revue, les crédits bancaires sont passés de 3.908 (6,9 milliards de dollars ) à 3.943 milliards FCFA (6, 97) ce qui représente une augmentation de 35 milliards.

Un marché largement dominé par cinq des 15 banques en activité qui se partagent 65 % des parts de l’épargne et de crédit. Il s’agit notamment d’Afriland First Bank (AFB) avec des dépôts de 1095 milliards de FCFA, première banque à franchir le cap de 1000 milliards (1,7 milliard de dollars), suivie respectivement par Société Générale Cameroun (SGC), la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), Union bank of Cameroon (UBA) et la Commercial bank Cameroun (CBC). 

Les 10 autres banques se partagent les 35 % restants des parts du marché avec cependant la même tendance à la hausse au sujet notamment des crédits accordés aux Petites et moyennes entreprises (PME).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here