Eneo envisage mobiliser plus de 500 milliards de Fcfa d’ici 2031

0
107

(BFI) – Selon le directeur général d’Eneo Cameroon, Eric Mansuy, cette enveloppe vise le renforcement des barrages hydroélectriques et le développement des énergies renouvelables.

Au Cameroun, la fourniture en énergie électrique devient insuffisante pour la majorité des ménages. Face aux délestages, coupures intempestives et perturbations sur le réseau de distribution, les consommateurs ne cessent de crier leur raz-le-bol. En effet, le taux d’accès à l’électricité est de 20% sur l’étendue du territoire. Or ce taux était de 62,66% en fin 2018.

Que ce soit dans les grandes villes comme Yaoundé, Douala ou les localités reculées telles que Bakassi, Kousseri ou Garoua-Boulaï, les populations vivent presque le même calvaire dans les dix régions du pays, surtout ces deniers mois. C’est dans ce contexte de forte demande en énergie électrique que Eneo Cameroon, société de partenariat public-privé qui produit et distribue de l’énergie au Cameroun en synergie avec le gouvernement, a levé 100 milliards de Fcfa au niveau des banques locales afin de booster le réseau de distribution. La cérémonie de signature de l’accord a eu lieu le 3 février 2021 à Yaoundé. C’était en présence des directeurs généraux des banques ayant fourni les fonds et des ministres des Finances (Minfi), de l’Economie (Minepat) et de l’Eau et de l’Energie (Minee).

Priorités

D’après le directeur général de Eneo Cameroon, les 100 milliards déjà disponibles à l’initiative de huit banques, permettront dans l’immédiat de renforcer la capacité de production des barrages de Songloulou, Edéa, Lagdo. Mais aussi la modernisation du réseau de distribution d’électricité, l’amélioration du service client. Pour Eric Mansuy, cette première tranche des 100 milliards sur le plan d’investissement Eneo pour la période 2020-2031 évalué à 521 milliards, servira également:
– au développement des énergies renouvelables,
– à la modernisation de l’infrastructure de distribution,
– à l’automatisation de l’exploitation, des réseaux plus sécurisés,
– à une fourniture de service améliorée,
– à améliorer significativement l’expérience client.
À date, Eneo Cameroon dénombre 1 483 940 clients actifs.

Des actions sont en cours pour satisfaire les besoins des consommateurs. Eneo Cameroon procède déjà au remplacement des poteaux en bois par un mix de poteaux en béton et métalliques. Le directeur général de cette entreprise rassure que « C’est déjà visible le long des routes ». « On a commencé par Douala et Yaoundé et les grandes villes, ça va continuer aussi en brousse où des poteaux parfois défectueux vont être remplacés par des poteaux en béton fabriqués au Cameroun puisqu’on ouvre une filière camerounaise de poteaux béton » explique-t-il.

Perspectives

Eneo Cameroon annonce le développement des compteurs à prépaiement. « Nous avons installé 50 000 en 2020, on veut en installer 200 000 l’année prochaine. Ce sont des compteurs qui permettent aux clients de mieux contrôler, de mieux maitriser leur consommation d’électricité» indique Eric Mansuy. Face à une demande pressante des consommateurs, Eneo Cameroon et ses partenaires devront accélérer le processus de renforcement de l’offre énergétique.

Bouba Yankréo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here