Ecobank Cameroun prête à financer davantage l’électricien Eneo

0
130

(BFI) – Eneo, une entreprise camerounaise du portefeuille d’Actis, a travaillé ces dernières années à assainir ses comptes. Cela lui a permis de renforcer la confiance du secteur bancaire local à son endroit, dont celle de la filiale locale du groupe panafricain Ecobank.

La filiale au Cameroun du groupe Ecobank se dit engagée à soutenir davantage Eneo, la société chargée de la distribution d’électricité dans le pays et qui est majoritairement contrôlée par la firme britannique d’investissement Actis.

Ecobank Cameroun est fière d’annoncer une collaboration fructueuse avec sept banques locales pour fournir un financement de 100 milliards de XAF à Eneo Cameroun afin d’accélérer le développement du service d’électricité.

Le directeur général d’Ecobank Cameroun, Gwendoline Abunaw, a déclaré : « En participant directement à la croissance et à la durabilité d’Eneo, Ecobank a indirectement assuré que l’économie dans son ensemble dispose d’une base solide sur laquelle s’appuyer »

A court terme, il y a déjà les 32 milliards FCFA représentant la deuxième tranche de rachat de la dette de l’Etat due à Eneo. Une première opération finalisée en juin 2020 avait permis au distributeur d’électricité de mobiliser 45 milliards FCFA. Une initiative qui lui a permis d’assainir ses comptes et de faciliter la mobilisation de 100 milliards FCFA, dont la signature officielle se déroulait ce 3 février 2021.

Cet engagement est de nature à accorder la sérénité à Eneo qui sur les cinq prochaines années souhaite investir 195 milliards FCFA, et bien plus jusqu’à la fin de sa concession actuelle qui court jusqu’en novembre 2031. Le secteur de l’énergie est identifié par les banques comme un de ceux qui connaîtront une solide croissance dans les années à venir. 

Eneo s’est dotée d’un plan ambitieux de croissance. Il prévoit au terme de l’année 2025 l’atteinte d’un résultat net positif de 36,5 milliards FCFA, selon des sources ayant requis l’anonymat. De solides perspectives pour le secteur bancaire qui devra cependant suivre attentivement les points de contrôle.

Un de ces points à surveiller est la croissance du chiffre d’affaires. Eneo a promis de parvenir à une hausse moyenne de 7% sur la période allant de 2018 à 2022. L’entreprise promet aussi de porter sa marge d’exploitation moyenne à 15% sur la même période, avec une hausse moyenne de 30%. 

Ainsi Ecobank Cameroun qui a participé à plusieurs cycles de financement d’Eneo, soutient le secteur stratégique de l’énergie à travers cette entreprise, mais elle est aussi presque certaine de réaliser de bonnes affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here