Douala accueille l’African Banking Forum dès ce jour

0
150

(BFI) – Pour la troisième fois consécutive, Douala accueillera l’Africa Banking Forum (ABF). Après 2018 et 2019, la capitale économique camerounaise accueillera les 12e édition de cette grande bourse bancaire africaine. Cela signifie que si l’économie des six pays d’Afrique centrale est gravement endommagée par la crise sanitaire du covid, elle regorgera d’opportunités qui permettront de faire face à la crise et d’entrevoir une amélioration.

C’est grâce à un écosystème bancaire sous-régional qui a su apporter des solutions à cette crise pour une meilleure résilience sous-régionale. Face à ces enjeux, la direction générale d’ABF a décidé de revenir à Douala. Le forum est organisé en collaboration avec l’Association des Professionnels des Etablissements de Crédit du Cameroun (APECCAM) et le Groupement Interbancaire de Paiement Electronique d’Afrique Centrale (GIMAC).

« ABF 2021, c’est la banque du futur et le rôle que doivent jouer l’innovation et l’accélération des tendances technologiques. Cette édition suscitera non seulement un débat prospectif sur la banque africaine de demain, mais abordera également un éventail de sujets sur l’essor de la banque numérique et multicanale, l’impact des technologies de rupture, les nouvelles tendances des systèmes bancaires. avenir de la banque électronique traditionnelle », déclarent les organisateurs du forum.

L’événement se déroulera dans un format hybride, en présentiel pour une capacité maximale de 200 participants et en retransmission virtuelle, donnant à des milliers de participants à travers le monde l’opportunité de participer activement à cette édition et d’interagir avec les acteurs africains. ABF Hybrid 2021 propose donc une organisation innovante et sécurisante pour permettre à notre écosystème de se réunir, d’échanger et de continuer à réseauter dans un environnement sécurisé respectant les restrictions sanitaires préconisées par l’OMS, précisent les organisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here