COVID-19 – 1 334 cas confirmés et 668 guéris au Cameroun

0
129
Coronavirus

(BFI) – Le directeur de la Promotion de la santé a dévoilé ces chiffres au cours du point de presse quotidien vendredi 24 avril dernier à Yaoundé. Elle a également annoncé que 174 malades hospitalisés et 43 décès.

1 334 cas confirmés de Covid-19, 174 hospitalisés et 43 décès. A ce bilan, se greffe une bonne nouvelle : 668 malades ont recouvré la santé. C’est le tableau qu’affichait hier le pays affecté par cette pandémie sur neuf régions touchées.

C’est du moins ce que l’on retient du point de presse du Dr. Fanne Mahamat, directeur de la Promotion de la santé au ministère de la Santé publique (Minsanté) sur la gestion de la pandémie du Covid-19, hier à Yaoundé.

Face à ce virus tueur qui gagne chaque jour du terrain dans le pays, Dr. Fanne Mahamat, a appelé une fois de plus les populations au respect strict des mesures barrières édictées par le gouvernement. A savoir se laver les mains avec de l’eau et du savon ou les désinfecter avec du gel hydro-alcoolique.

Sans oublier évidemment de se couvrir le nez et la bouche lorsqu’on tousse avec un mouchoir ou le pli du coude. La responsable au Minsanté conseille également d’éviter tout contact avec un sujet suspect. Mais surtout de rester chez soi le plus longtemps possible et ne sortir qu’en cas de nécessité en arborant toujours son masque de protection. La distanciation sociale doit être de mise : au moins 1,5 mètre entre les personnes.

Se joignant à la communauté musulmane qui débute le mois de jeûne de ramadan ce jour dans un contexte exceptionnel imposé par la pandémie du Covid-19, le directeur de la promotion de la santé a demandé aux fidèles de veiller au respect scrupuleux des mesures de restriction gouvernementales.

D’après Dr. Fanne Mahamat, la crise sanitaire qui sévit au Cameroun et partout dans le monde entier n’autorise malheureusement pas de grands rassemblements, en raison du respect des mesures de distanciation physique et de regroupements de moins de 50 personnes.

« Prenant la pleine mesure de la situation, les Conseil des imams et dignitaires musulmans du Cameroun exhortent les croyants de même que l’ensemble des Camerounais à respecter scrupuleusement les mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19. C’est-à-dire que dès demain, il est conseillé de prier chez soi. Il est aussi souhaitable que la rupture quotidienne du jeûne se fasse dans les mesures édictées par le gouvernement », a-t-elle recommandé.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here