Cemac : le Tchad défend des projets intégrateurs communs

0
211
cemac1

(BFI) – La première phase de la mission de mobilisation et de recherche de financements des 12 projets prioritaires de la CEMAC s’est rendue dans trois pays, a indiqué lundi 14 janvier 2020, le ministère tchadien des Finances et du Budget.

Le ministre tchadien des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, également président en exercice du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), a pris part à la mission, aux côtés du président du comité de pilotage du Programme des Réformes Économiques et Financières (PREF) de la CEMAC, du président de la commission de la CEMAC, du président de la BDEAC et du secrétaire permanent du PREF-CEMAC.

Les projets concernent la construction du Corridor Brazzaville-Ouesso-Bangui-Ndjamena (Congo/RCA/Tchad), la construction de la route Mbaikoro-Bendja-Bekoninga frontière RCA (Tchad/RCA), l’interconnexion des réseaux électriques (Cameroun-Tchad) et l’interconnexion de tous les pays de la CEMAC par fibre optique. 

La délégation a eu des séances de travail à Paris (France) le 14 janvier 2020 avec le directeur Général de l’Agence Française de Développement (AFD), à Jeddah (Arabie Saoudite) le 16 janvier 2020 avec le Président de la Banque Islamique de Développement (BID) et à Dubaï (Emirats Arabes Unis) le 18 janvier 2020, avec le Président du Groupe The Private Office de l’Honorable Sheikh Ahmed Dalmook Al Maktoum, le Président Directeur Général de Millenium Finance Corporation et Dubai Port World (DPW).

Selon le ministère tchadien des Finances et du Budget, cette mission s’est déroulée suite aux recommandations du Sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la CEMAC tenu à Yaoundé le 22 novembre 2019 qui a approuvé 12 projets intégrateurs prioritaires.

Les chefs d’Etats ont prescrit au comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la CEMAC de mobiliser auprès des partenaires techniques et financiers les ressources nécessaires à la réalisation de ces projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here