« Avec la ZLECAf, nous mettons fin à une histoire de 135 ans de balkanisation de notre continent », Mahamadou Issoufou

0
227
Mahamadou Isoufou

(BFI) – Le 1er janvier 2021, la Zone de libre-échange continental (Zlecaf) entre en activité. Dans son message à la nation à l’occasion du Nouvel An 2021, le président de la République Mahamadou Issoufou, Champion de la Zlecaf a déclaré qu’il « s’agissait d’un des meilleurs cadeaux de Nouvel An que nous puissions vous offrir, à vous et à tous les Africains ».

« Avec la ZLECAf, nous mettons fin à une histoire de 135 ans de balkanisation de notre continent. Nous sortons, par le haut, des 84 000 km de frontières, ces frontières qui sont autant de murs qui séparent les Africains des Africains, ces frontières qui sont autant d’obstacles qui limitent les échanges entre nos pays », a-t-il poursuivi.

Le chef de l’État a ensuite rappelé les innombrables opportunités qu’offrait la Zlecaf au continent sur le plan économique. « Avec les autres projets de l’agenda 2063, nous créons, avec cet accord, les conditions de transformation de nos matières premières, nous parviendrons à booster nos économies et à créer des emplois notamment pour les jeunes », a-t-il déclaré à cet effet.

Mahamadou Issoufou a ensuite affirmé que son pays était prêt à la mise en œuvre de cet accord et a appelé les prochaines autorités à poursuivre les efforts. Dans ce sens, « notre pays est prêt, mais il doit soutenir des efforts continus pour créer les conditions de la mise en valeur de ses avantages comparatifs notamment à travers la mise en place d’infrastructures énergétiques, de transport et de télécommunication permettant de réduire les coûts de ces facteurs. C’est ce que nous avons amorcé dans le cadre de la mise en œuvre du programme de renaissance. J’espère que les prochaines autorités élues poursuivront cet effort, dans l’intérêt de notre peuple et de notre continent », a-t-il indiqué.

Rappelons que l’accord sur la Zone de libre-échange continental (Zlecaf) a été signé par 54 pays sur 55 du continent et ratifié par 34. Dans l’espace Cedeao, seuls 3 pays n’ont pas encore ratifié cet accord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here