Younouss Djibrine candidat au poste Vice-DG du Bureau international de l’Union Postale Universelle

0
228
YOUNOUSS DJIBRINE

(BFI) – La candidature de Younouss Djibrine à la vice-direction générale est portée au congrès extraordinaire de cette institution des Nations unies à Genève par Minette Libom li Likeng, Ministre camerounais des Postes et Télécommunications.

Le troisième Congrès extraordinaire de l’Union postale universelle (UPU) se tient depuis mardi 24 septembre 2019 à Genève en Suisse. Et le Cameroun y prend activement part. En effet, Minette Libom li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), par ailleurs président en exercice du bureau de la conférence des plénipotentiaires de l’Union panafricaine des postes y est présente, et pour la bonne cause. A l’ouverture de ces travaux, le Minpostel a présenté la candidature du Cameroun au poste de vice-directeur général du bureau international de l’UPU.

« Le choix du président de la République a porté sur Younouss Djibrine, actuellement secrétaire général de l’Union postale africaine », a souligné Mme Libom li Likeng, en précisant que « l’Union africaine a endossé cette candidature en février 2019 », faisant de ce candidat celui de l’Afrique. L’élection aura lieu en septembre 2020, lors du congrès ordinaire qui se tiendra en Côte d’Ivoire. Selon le Minpostel, Younouss Djibrine, postier de formation, a le profil du poste, car doté d’une longue carrière nationale et internationale dans le domaine.

« Une de ses remarquables réussites à l’UPU aura été l’adoption du système des frais terminaux en 1999 et son corollaire le Fonds d’amélioration de la qualité de service qui, depuis 19 ans, constitue l’une des principales sources de financement du renforcement des maillons du réseau postal mondial », a indiqué le ministre pour vendre les mérites de l’actuel SG de l’UPA. Concernant le système des frais terminaux, il s’agit d’un système de rémunération des lettres et des petits colis qui garantit aux postes une compensation de leurs frais de traitement, de transport et de distribution des envois à l’échelle internationale, facilitant l’envoi et la réception.

Outre la révision de la méthodologie de calcul des frais terminaux et la présentation des candidats pour 2020, les travaux de ce 3e congrès extraordinaire qui s’achèvent ce jeudi devraient également permettre l’approbation et la signature officielles par les Pays-membres de l’Union d’un Protocole additionnel éventuel à la Convention postale universelle. Sans oublier la session extraordinaire du Conseil d’exploitation postale (CEP) qui se réunira pour examiner et approuver les modifications au règlement de la Convention.

Créée en 1874, l’UPU, forte de 192 pays-membres, constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal, permettant d’assurer un véritable réseau universel de produits et de services à la pointe du progrès.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here