VIH/ Sida: prise en charge gratuite des patients atteints de la maladie au Cameroun

0
519
vih

(BFI) – Malachie Manaouda, le ministre de la Santé Publique a publié jeudi 04 avril 2019, une note y afférant.

Le ministre de la santé publique a dépoussiéré les modalités d’accès et de suivi des populations aux services de dépistage et de prise en charge du VIH. Désormais, ces derniers sont  totalement gratuits dans tous les établissements sanitaires relevant du domaine d’administration du ministère de la Santé publique. Il s’agit entre autre, des tests de dépistage rapides, des consultations médicales et prénatales, ainsi que les carnets et les dossiers médicaux. Les examens de suivi biologique, (Cd4 et charge virale), les tests de dépistages précoce du VIH pour les enfants, les médicaments antirétroviraux et les médicaments de prévention des infections opportunistes sont également frappés du sceau de la gratuité.

 Une exigence sur laquelle Malachie Manaouda ne compte pas transiger. D’ailleurs, dans la note qu’il a publiée à cet effet ce jeudi 04 avril 2019 il précise que «le non-respect de la présente décision ou applications des couts informels aux services mentionnés ci-dessus, feront l’objet de sanctions conformément à la réglementation en vigueur».

Par Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here