Vers une relance de la ligne ferroviaire Yaoundé-Douala

0
245
Camrail

(BFI) – D’ici la fin de l’année, les locomotives de transport de passagers vont de nouveau klaxonner sur le chemin de fer qui relie les capitales politique et économique du Cameroun. C’est grâce à l’initiative de relance, après plus de trois ans d’inactivité, de la ligne ferroviaire Yaoundé-Douala. L’annonce a été faite, jeudi 16 janvier dernier, au cours de la conférence annuelle des services centraux et déconcentrés du ministère des Transports (MINTRANS) qui s’est tenue à Yaoundé.

Interrompue depuis le grave accident du 21 octobre 2016 qui avait tué 79 personnes et fait plus de 550 blessées, la ligne ferroviaire entre Yaoundé et Douala, les deux plus grandes métropoles du Cameroun, sera relancée en 2020.

«Nous sommes engagés dans une vaste opération d’acquisition de matériels. Il y a quatre nouvelles locomotives qui sont arrivées au Port de Douala le 4 janvier dernier et les opérations de débarquement sont terminées. On va engager la phase des tests et puis elles vont être mises en service», indique Claude Misse Ntone, directeur du Transport ferroviaire au MINTRANS.

Un chronogramme n’a cependant pas été communiqué sur la mise en service de ladite ligne ferroviaire, dénommée Inter City.

Cette ligne gérée par Camrail, filiale du groupe Bolloré, avait été fermée au transport passagers à la suite du grave accident du 21 octobre 2016 près de la gare d’Éséka, dans la région du Centre.

Pour la nouvelle année, le ministère des Transports Camerounais bénéficie d’une enveloppe budgétaire de de 13,9 milliards FCFA, dont 9,5 milliards FCFA pour l’investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here