Vers une augmentation du capital de la BICEC

0
286
BICEC

(BFI) – L’augmentation du capital de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) contrôlée depuis octobre dernier par le Groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP) est le point d’orgue de la prochaine assemblée générale. Le 20 décembre 2019, les actionnaires de la Bicec se retrouveront au siège de l’entreprise à Douala dans le cadre d’une assemblée générale.

Bien que d’autres détails ne soient livrés, il faut dire qu’en date du 11 novembre, il a été constaté une présence répétée du président du conseil d’administration Jean Baptiste Bokam à la direction générale, toute chose qui a accéléré la tenue d’un conseil d’administration extraordinaire avec les actionnaires majoritaires de la banque. On se souvient que bien avant le closing entre BPCE et BCP, la COBAC avait marqué son accord pour la recapitalisation de la Bicec. À ce titre il avait été convenu une augmentation du capital à hauteur de 50 millions d’euros venant du groupe français de la BPCE.

Depuis octobre, la Banque Centrale Populaire (BCP) a conclu une acquisition avec le groupe français. La banque marocaine a finalisé le rachat de 68,5 % du capital de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit. « En rejoignant le groupe Banque Centrale Populaire, la Bicec bénéficiera des meilleures pratiques bancaires, d’innovations et d’expertises adaptées au marché africain. Avec l’appui de ses nouveaux actionnaires de référence, la BCP et l’État camerounais, la Bicec entame dorénavant une nouvelle phase de son développement, en plaçant la satisfaction de ses clients et la promotion des talents locaux au centre de ses priorités », a-t-on expliqué lors de la cérémonie officielle organisée le 1er octobre au siège de la Bicec à Douala-Bonanjo.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here