Vers la mise en eau officielle de nouveaux engins nautiques au port de Douala

0
454
Drague PAD

(BFI) – Le Port Autonome de Douala (PAD) procèdera demain 13 octobre 2020 à la mise en eau officiel de nouveaux engins nautiques multifonctionnels récemment acquis. Ce sera en présence du Premier ministre, Chef de Gouvernement, Joseph DION NGUTE.

La compétitivité du port de Douala-Bonabéri est suivi régulièrement par les acteurs de la chaîne logistique pour lesquels elle constitue une préoccupation majeure, et donne lieu à des comparaisons avec les autres ports. Appréciés en terme de fluidité des opérations et des coûts de passage, elle se mesure sur les ports de commerce par des indicateurs de performance, des équipements logistiques, nautiques, de servitude etc. Les nouveaux aménagements portuaires projetés par le PAD sont voués aussi à la quête de la compétitivité, à travers l’offre de nouvelles infrastructures et supers structures adaptées à l’évolution de la taille des navires et des trafics.

« Lors de la 33e session du conseil de Port-synthèse du 12 avril 2017, je présentais à la communauté portuaire la volonté du gouvernement de la République du Cameroun de donner un meilleur visage au Port de Douala-Bonanbéri. De le transformer en profondeur. Une mission qui paraissait difficile à réaliser, mais qui n’était pas du tout impossible. Et j’y croyais fermement malgré les embûches. Avec le soutien de l’Etat stratège et de tous les acteurs de la place portuaire, nous avançons et j’ai la ferme conviction que nous arriverons à bon port » avait indiqué Cyrus Ngo’o, directeur général du Port autonome de Douala.

C’est fort opportunément pour relever ce défi que le Port Autonome de Douala inaugurera officiellement demain mardi 13 octobre 2020, les nouveaux engins nautiques multifonctionnels acquis chez le constructeur IHC, 1er constructeur mondial de ce type de navire. Tous ces équipements nouvellement acquis seront affectés à la régie de dragage fraîchement créée par l’autorité portuaire. Avec l’installation du top management de ladite régie, le 27 août, le PAD projette ainsi de réaliser un gain annuel d’environ 10,46 milliards FCFA.

Défis de la transformation

Afin de relever le défi de la réalisation des travaux de dragage en régi, le Port Autonome de Douala, avec l’accord du gouvernement camerounais, a entrepris de se doter d’équipement modernes et puissants pour ce faire. Il s’agit, d’une part, des engins flottants spécialement conçus pour les différents types de dragage, et d’autres parts, des engins terrestres destinés aux travaux d’aménagement des sites de refoulement des résidus de dragage.

Le défi qui est lancé ici est de faire en sorte qu’à partir du mois d’octobre 2020, le dragage du chenal d’accès au Port de Douala soit efficacement exécuté et maintenu à -7 mètres, pour un coût moyen annuel maximal de 4 millards de Fcfa, pour l’évacuation de 3,2 millions de m3 de sédiments.

En effet, selon le tableau récapitulatif des dépenses des activités du dragage depuis 1987 mise à notre disposition, il ressort du compte d’exploitation prévisionnel de l’activité du dragage en régie du port de Douala que le PAD engagera environ 76 milliards de FCFA de dépense de dragage, sur les 15 prochaines années, contre 179 milliards de FCFA pour les mêmes volumes, sur les 15 années précédentes. Soit une économie projetée d’environ 103,68 milliards de FCFA sur cette période.

Avec ces acquisitions, le combinat portuaire de Douala-Bonaberi gagnera en performance, productivité, réactivité et proactivité, car disposant de ses propres engins nautiques et de servitude. La Direction Générale du PAD a par ailleurs mis en place un plan de réhabilitation des engins nautiques et terrestres, défectueux et laissées à l’abandon depuis des années.

« Comme vous pouvez le constater, le processus de la transformation en profondeur du Port de Douala-Bonabéri engagé par le gouvernement de la République du Cameroun est en cours et prend corps. Des chantiers nombreux et complexes sont engagés. Certains déjà achevés. L’Etat nous en a confié la charge. Et avec méthode et détermination, nous les réaliserons. » dixit Cyrus Ngo’o.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here