Une autre crise en gestation

0
150
usa-vs-chine

(BFI) – Alors que le monde se bat comme il peut contre la pandémie du Covdi-19, une nouvelle crise d’ampleur à peu-près mondiale prend corps. Tirant ses origines de la première, elle oppose les Etats-Unis, pour ne pas dire l’occident à la Chine accusée de dissimuler les informations sur la maladie, sur son origine, sur le nombre exact de personnes décédées de ses suites dans le pays. Ce que les autorités chinoises démentent évidemment avec force.

En parlant des Etats-Unis, on peut aussi penser que la rhétorique autour du « mensonge » dont Beijing se serait rendu coupable puise un tout petit peu dans les tensions commerciales qui, pendant de longs mois, avaient ébranlé les relations entre Washington et Beijing avant l’apparition du nouveau coronavirus. Les deux puissances n’étaient pas parvenues à accorder leurs violons sur cette autre crise-là que les dieux qui veillent sur la santé humaine en ont décidé autrement.

Quelles vont être les conséquences diplomatiques de ces frictions ? En apparence, même si un pays comme la France émet lui aussi des réserves sur la fiabilité des informations parvenues de Chine sur la pandémie, elle ne pourrait pas user des mesures de rétorsion du genre de celles que les Etats-Unis ont prises de suspendre leur importante contribution au budget de l’Organisation mondiale de la santé. Paris exercera sans doute, à sa manière, quelque pression pour obtenir de son partenaire chinois les détails sur sa gestion du Covid-19.    

La crise sanitaire du moment causant de lourds préjudices à l’économie mondiale, les tensions qui se font jour à l’échelle des nations les plus nanties, et qui ne vont assurément pas épargner les moins prospères, expliquent en partie pourquoi la santé, l’économie et la politique sont liées. Dans le cas des Etats-Unis où l’élection pour le renouvellement du locataire de la Maison Blanche a lieu au mois de novembre prochain, on peut comprendre le désir du président Donald Trump, qui compte rempiler, de voir les choses aller pour le mieux dans son pays.  

En revanche, pour la notoriété qu’elle a acquise sur l’échiquier international, puisqu’elle est désormais l’une des puissances économiques les plus en vue, la Chine a intérêt à remplir son devoir de transparence en toutes circonstances. Car la confiance que ses partenaires placent en elle repose aussi sur sa grande expertise, sur sa capacité à faire avancer l’humanité.

André Noir 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here