UBA lance l’opération « Un compte bancaire pour tous »

0
45
UBA
(BFI) – United Bank of Africa, (UBA) vient de lancer une campagne promotionnelle dénommée « Un compte bancaire pour tous ». Elle permet aux usagers d’ouvrir un compte bancaire courant ou d’épargne avec 1 000 FCFA, et d’accéder à plusieurs autres services digitaux.

Le souscripteur bénéficiera d’un large éventail de services notamment le service Alert SMS qui permet d’être informé instantanément par messagerie de chaque transaction effectuée dans son compte bancaire ; la carte de débit Visa permettant de retirer de l’argent dans tous les guichets automatiques bancaires (UBA ou des autres banques) ayant le label Visa. Il y a également le service Magic Banking qui permet d’effectuer des transactions bancaires sans connexion internet depuis son téléphone mobile en utilisant le code *019≠.

L’offre a été proposée par UBA Cameroun pour améliorer l’accessibilité à ses produits et services. La promotion court jusqu’au 31 décembre 2019.

En ce qui concerne les performances de la banque, le groupe nigérian a présenté le 2 septembre 2019, ses résultats financiers, au premier trimestre. A fin juin, le résultat net s’est établi à 56,7 milliards de naïra, soit 187,1 millions d’euros, représentant une croissance en rythme annuel de 29,6%. Le groupe, présent dans 20 pays africains a vu son PNB augmenter de 14% sur la période à 293,7 milliards N (969,2 millions euros) dans un contexte difficile dans certains de ses pays de présence, en particulier au Nigeria, son principal marché. En outre l’on note une progression de part de marché avec une hausse de 4,8% des dépôts qui ont atteint 3,51 milliards N (11,58 millions euros), contre 3,35 billions N en décembre 2018.

En dehors du Cameroun en Afrique francophone, ce groupe bancaire nigérian est présent en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en Guinée, au Gabon, au Bénin, au Burkina Faso, au Tchad, au Congo Brazzaville et en République démocratique du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here