Transport ferroviaire: le gouvernement acquiert quatre nouvelles locomotives

0
218
Camrail
(BFI) – Les quatre nouvelles locomotives doivent arriver au Cameroun depuis le port de Norfolk, Pennsylvanie, États-Unis, le 5 janvier 2019. Ces investissements font partie du 2e plan quinquennal des investissements ferroviaires, dans le cadre duquel l’Etat du Cameroun est engagé dans le processus d’acquisition du matériel roulant, destiné à la relance des activités voyageurs.

Il s’agit de l’annonce majeure faite par le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe lors de la 33e session du Comité inter pour les infrastructures ferroviaires Comifer.

Le ministre des Transports a donné des instructions fermes au directeur général de la compagnie nationale des chemins de fer camerounais Camrail afin de s’assurer que les dispositions nécessaires sont prises pour le dédouanement des nouvelles locomotives une fois arrivées au terminal portuaire de Douala.

Le directeur général de Camrail Pascal Miny a déclaré que les quatre nouvelles locomotives seront un gage supplémentaire pour les excellents services avec lesquels la compagnie ferroviaire camerounaise sert les passagers. Il a ajouté qu’une fois les nouvelles locomotives arrivées, elles seront testées avant de heurter les rails.

Outre les quatre locomotives achetées par le gouvernement, le directeur des transports ferroviaires Claude Misse a déclaré aux médias après la session que d’autres projets d’acquisition sont en cours de réalisation. Il a déclaré que le Cameroun prévoyait d’acheter 25 nouvelles voitures de chemin de fer en cours de fabrication en Corée qui seront mises à disposition en 2021. M. Misse a ajouté que 11 wagons de chemin de fer seront également réhabilités et mis en service auprès de la compagnie de chemin de fer d’ici fin avril 2020.

Quoi qu’il en soit, a-t-on appris, ces nouvelles acquisitions permettraient d’augmenter les capacités de traction de Camrail autant dans le septentrion que dans la ville de Yaoundé et ses environs. De même dans les corridors Douala-Ngaoundéré et Douala-Bangui dans les délais plus courts. D’autant plus que le Cameroun prépare l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2020 et la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021. Ainsiles locomotives attendues devront faciliter le transport des spectateurs en direction des villes camerounaises sélectionnées pour abriter les matchs.

Ce n’est pas la première fois que Camrail a l’ambition de renforcer son parc de véhicules. Le 17 janvier 2019, à Douala, la filiale du groupe Bolloré et concessionnaire du chemin de fer camerounais réceptionnait déjà un lot de cinq locomotives construites par l’américain General Electric. 12,3 milliards de FCFA avaient été mobilisées pour le coût d’achat de ces locomotives.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here