Thierry Mboutsou, nouveau directeur Général de la Caistab

0
238
Thierry Mboutsou

(BFI) – Nommé en Conseil des ministres le 5 décembre, Thierry Mboutsou a pris ses fonctions de directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab). Parmi les priorités de son agenda, la redynamisation des filières café et cacao pour augmenter leur part dans le produit intérieur brut.

Cinq jours après sa nomination, Thierry Mboutsou a officiellement pris ses fonctions de directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation, à l’issue de la passation de charges avec son prédécesseur, Serge Rufin Okana, le 10 décembre.

Cadre maison, connaissant parfaitement la Caistab pour y avoir passé plus de dix ans, Thierry Mboutsou dit avoir la ferme «volonté d’apprendre pour éviter les erreurs du passé et mieux servir afin d’obtenir les résultats pour lesquels [ il] a été choisi parmi tant des Gabonais».

Conscient que beaucoup de défis l’attendent, Thierry Mboutsou a promis de tout mettre en oeuvre pour les relever, en préservant les acquis, en s’ouvrant aux critiques et suggestions. Selon ce dernier, sa «principale ambition s’articule autour de la redynamisation des filières café et cacao, à travers l’augmentation significative de sa part au Produit intérieur brut du Gabon en transformant localement nos produits».

Cette ambition passe, selon le DG de la Caistab, par le «renforcement la présence de la Caistab dans les structures africaines et internationales». Tout ceci, a précisé Thierry Mboutsou, «ne pourra se faire qu’en ayant maitrise du milieu en renforçant les mécanismes et la maitrise des chemins logistiques et surtout en ayant un dialogue permanent avec tous les partenaires sociaux». Les premières conditions pour atteindre tous ces défis restent selon le DG de la Caistab, «la loyauté et le respect de la hiérarchie».

Chelsea Etoho Agoumé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here