StarTimes lance officiellement ses activités au Cameroun

1
1479
Showroom StarTimes
(BFI) – StarTimes, leader de la télévision numérique en Afrique subsaharienne a officiellement lancé ses activités commerciales ce mardi 07 janvier 2020 à Douala au Cameroun en présence de Samuel Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral.

Depuis sa première implantation au Rwanda, en 2007, il a suffi d’un peu plus de dix ans pour que StarTimes s’impose comme le leader incontesté de la télévision numérique en Afrique subsaharienne. Avec près de 30 millions d’utilisateurs africains de ses services de télévision numérique terrestre (TNT), la firme chinoise de télédistribution Startimes couvre aujourd’hui 38 pays Africains ( Afrique du Sud, Bénin, Botwana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Djibouti, Ethiopie, République du Congo, République Démocratique du Congo, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Equatoriale, Kenya, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie).

L’ouverture officielle des activités de ce géant leader de la télévision numérique en Afrique subsaharienne démontre à suffisance les objectifs qu’elle s’est fixée : être l’opérateur de télévision numérique le plus dynamique d’Afrique.

Au Cameroun, Startimes offre 175 chaînes reparties sur deux (02) bouquets à des prix défiants toutes concurrences à savoir StarTimes Smart (107 chaînes) et StarTimes TOUT (154 chaînes).

Pour Noah Li, Directeur général de StarTimes Cameroun « Notre objectif est de permettre à tous les Camerounais d’avoir accès à la télévision numérique, avec des prix pouvant aller de 5.000 FCFA à 9.000 FCFA par mois en fonction du bouquet choisi ».

Noah LI
Noah LI, Directeur Général StarTimes Cameroun

Et pour densifier son offre, StarTimes fait savoir que le groupe propose également des contenus sport dont ils sont seuls détenteurs d’autorisations. «Nous avons maintenant des droits exclusifs pour la diffusion des compétitions de la FIFA et nous présentons également les matches de football de la Bundesliga, de la Serie A et de la Ligue 1, que nos concurrents ne font pas», explique Noah Li.

« Nous saluons l’initiative de StarTimes Cameroun qui vient ainsi donner beaucoup de chance à nos populations d’être un peu plus connecté dans les villages et je salue le fait que cette entreprise utilise déjà des Camerounais dans sa filiale Camerounaise mais encore plus à son siège en Chine » a déclaré Samuel Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral.

Le géant de la télévision numérique compte à l’avenir proposer des contenus tel que des séries, des documentaires,…. en langue locale. Mais cela n’est pas de sitôt car le Cameroun dispose de 309 dialectes et il s’agira pour l’entreprise de valoriser le dialecte qui s’affirme dans la consommation des produits StarTimes et ainsi développer un marché en valorisant sa culture.

Créé en 1988, StarTimes est un groupe média présent à la fois en Afrique francophone et anglophone. Fort de sa vision de permettre à chaque famille d’accéder à la télévision numérique et d’en jouir, le leader incontesté de la télévision numérique en Afrique subsaharienne a permis aujourd’hui aux classes populaires d’abonnés à la télévision grâce à ses bouquets de télévision vendus à des tarifs abordables. Des millions de foyers à travers l’Afrique ont ainsi pu acquérir leur premier décodeur de télévision numérique et accéder à des programmes du monde entier.

Au Cameroun, StarTimes a équipé 300 villages d’accès à la télévision par satellite dans le cadre d’un projet de coopération sino-Camerounaise. Cela pour combattre ce que l’ONU a appelé la « fracture numérique » et favoriser l’accès des populations rurales à l’information. 

André Noir

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour je suis heureux de savoir que startimes s’est finalement installé au Cameroun . je réside à Yaoundé je ne sais où trouver votre agence. prière de m’indiquer une adresse de startimes svp!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here