Soudan du Sud: Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains en visite de travail à Juba

0
514

(BFI) – Le nigérien Mahaman Laouan GAYA a eu un entretien de haut niveau avec les autorités du Sud Soudan. Après sa rencontre avec le ministre du Pétrole, le Secrétaire Général de l’APPO, a été reçu au palais de Juba, par le Président Salva Kiir. Temps forts d’une mission.

L’Ambassadeur Ezekiel Lol Gatkuoth, Ministre du Pétrole de la République du Soudan du Sud et hôte de la Conférence sur le pétrole et l’énergie ‘’South Sudan Oil & Power’’ organisée au Crown Hotel de Juba (Soudan du Sud) du 20 au 22 novembre 2018, a reçu ses homologues de la République du Soudan, de la Guinée Equatoriale, de l’Ouganda, et S.E Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO).

L’ouverture de cette conférence a eu lieu le 20 Novembre 2018, sous la Présidence du Premier Vice-Président de la République du Soudan du Sud, le Général Taban Deng Gai. En marge de la cérémonie d’ouverture de la conférence, ce dernier s’est entretenu en tête à tête avec le Secrétaire Général de l’APPO.

Premier forum de discussion de grande envergure

‘’South Sudan Oil & Power’’ est le premier forum de discussion sur les questions pétrolières et énergétiques aux niveaux national, régional et international qu’organise le ministère du pétrole Soudan du Sud. Les ministres de la République du Soudan, de la République de Guinée Equatoriale, le Secrétaire Général de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) ont rendu une visite de courtoisie à Son Excellence Salva Kiir Mayardit, Président de la République du Sud-Soudan dans l’après-midi du 21 Novembre 2018. Lors de cette rencontre, il a été question de la coopération pétrolière entre les pays africains producteurs de pétrole. S.E Gabriel Mbaga Obiang Lima, Ministre des hydrocarbures et des mines de la République de Guinée Equatoriale, a transmis un message de S.E M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée Equatoriale, à S.E Salva Kiir Mayardit, Président de la République du Sud-Soudan, l’invitant à prendre part à un sommet des Chefs d’Etat sur le pétrole en marge de la Conférence-Exposition sur le pétrole en Afrique (CAPE VII) qu’organise l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) à Malabo en Avril 2019. Au cours de cette audience, la question d’adhésion de la République du Soudan du Sud dans la grande famille pétrolière africaine, c’est-à-dire l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) a été abordée. A l’issue de cette rencontre avec le Président Salva Kiir, les ministres et le SG de l’APPO ont tenu une conférence de presse à l’intention des médias, au cours de laquelle ils ont confirmé leur engagement et leur détermination à travailler en étroite collaboration et promouvoir le secteur pétrolier et énergétique africain sur la scène mondiale et à œuvrer pour le renforcement de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) sur l’échiquier pétrolier africain et international. Ils ont exprimé aussi leur joie et leur reconnaissance pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité des citoyens du Sud-Soudan.

Reprise de l’exploitation pétrolière

Réagissant à l’appel lancé par le responsable de l’OPEP, le ministre sud-soudanais en charge du pétrole, Ezekiel Lul Gatkuoth, a annoncé la reprise de l’exploration pétrolière particulièrement dans les blocs 1, 2, 4 et 5A. Une annonce confirmée par son homologue soudanais, Azhari Abdul-Ghadir, qui a indiqué qu’une cargaison de pétrole brut sud-soudanais est prête à être exportée à partir du port soudanais.

Par ailleurs, le ministre soudanais du Pétrole avait déjà avançait des propos rassurants par rapport à la reprise de la production dans le pays voisin. «Le pompage du pétrole a recommencé samedi, pour la première fois depuis son interruption en 2013 … Le pompage a commencé sur le champ pétrolier de Toma South, au Soudan du Sud, avec une capacité de production de 20.000 barils de brut par jour », déclarait Azhari Abdul-Ghadir en août dernier, ajoutant même que cinq autres champs pétroliers, auparavant fermés, devraient rouvrir d’ici la fin de l’année une fois les travaux de maintenance sur les sites achevés.

Quant aux dirigeants du Soudan du Sud, eux-mêmes, ils avaient affirmé en juillet dernier qu’ils espéraient augmenter la production pétrolière du pays -actuellement de 130 000 barils par jour- à plus de 200 000 barils au cours des prochains mois, grâce à la réouverture des champs d’Unité.

Par Rémy Ngassana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here