Société Générale « réinvente son application bancaire » afin de doper ses ventes en ligne

0
265
Appli SG

(BFI) – Dans une envolée lyrique, la banque affirme qu’elle veut « incarner plus fortement le modèle de la banque en imbriquant l’humain et le digital ». Derrière ces belles paroles se cache en fait une nouvelle version de son application, avec une interface « revisitée ». La nouvelle application bancaire intègrera également dès septembre Banxup, une fonctionnalité dédiée à la gestion de l’argent de poche des adolescents, de 12 à 17 ans.

Cinq ans après son lancement, la dernière appli de Société Générale fait peau neuve. La banque de la Défense a présenté à la presse, ce lundi 15 juin, sa nouvelle application mobile, qui sera disponible dès mercredi sur l’App Store, puis la semaine prochaine pour les utilisateurs de smartphones Android.

Alors que les offres des néobanques, comme Revolut et N26, séduisent de plus en plus de particuliers en France, la banque au logo rouge et noir explique avoir voulu apporter plus de simplicité, de modernité et de conseils à ses clients. Le calendrier de lancement lui permet aussi de surfer sur une hausse de la consommation des services bancaires à distance, favorisée par les longues semaines de confinement, alors que toutes ses agences fonctionnent toujours avec un filtrage des demandes à l’entrée.

L’objectif de cette nouvelle application, conçue en collaboration avec 700 clients, n’est pas tant d’augmenter le nombre d’utilisateurs, mais d’approfondir son utilisation par les utilisateurs existants, indique l’établissement. “Nous visons une croissance à deux chiffres du nombre de connexions”, précise Philippe Amestoy, directeur du réseau en rappelant que le rythme de progression se situe déjà entre 10 et 15%.

Doper les ventes en ligne

“Nous avons des ambitions fortes en matière d’e-commerce via cette application”, ajoute Marie-Christine Ducholet, directrice de la banque de détail en France. Société Générale, qui revendique 3,5 millions de clients digitaux (à la fois sur le web et sur mobile) espère, à terme, que le digital s’immisce dans 30 à 40% de la totalité des actes de ventes. Actuellement, les clients de Société Générale peuvent souscrire en ligne à des crédits à la consommation ainsi qu’à des contrats d’assurance auto et habitation. “15% des entrées en relation sont initiées via le digital”, précise Marie-Christine Ducholet.

Au menu de cette refonte : un nouveau design intégrant notamment les logos des enseignes dans la présentation des transactions, un nouvel ordonnancement pour plus de visibilité et un système de notification en temps réel indiquant, par exemple, le dépassement imminent d’un plafond ou le versement d’un salaire.

De nouvelles fonctionnalités sont aussi de la partie. Un chatbot SoBot « connecté aux comptes et des « Lives » vidéo avec des conseillers qui répondent en direct », la possibilité de prendre des rendez-vous et enfin « Banxup ».

Il s’agit d’une « solution gratuite qui convient aussi bien aux parents qu’aux enfants ». Les seconds peuvent disposer d’une carte bancaire et demander de l’argent aux premiers, qui peuvent ensuite accepter ou non.

Les parents peuvent évidemment surveiller les dépenses de leurs adolescents et les paramètres du compte. Les conditions et tarifs de Banxup ne sont pas précisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here