Sitracel se lance dans la production des masques anti-Covid-19 en tissu

0
257
cache nez

(BFI) – Depuis quelques jours, la Société industrielle de traitement de cellulose (Sitracel), contrôlée par le milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam, annonce sur son site internet la commercialisation de masques de protection « 100% en tissu non tissé, avec filtre hydrophile (ne laisse pas passer l’eau) » et disposant de « 4 barrières filtrantes ».

Ces masques à plusieurs couleurs sont aussi bien « à usage ordinaire » que « médical ». Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, ils sont vendus entre 300 et 600 FCFA l’unité, selon qu’ils sont à usage unique ou lavables, apprend-on.

Sitracel devient ainsi la 2e unité industrielle au Cameroun à se lancer dans la production et la commercialisation des masques anti-Covid 19 en tissus, après la Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam), unité industrielle publique spécialisée dans le textile.

Au-delà des subtilités liées à la norme et à la durabilité du produit (nombre de lavages préconisés), qui selon les responsables de la Cicam poussent cette société d’État à céder ses masques au prix controversé de 1300 FCFA l’unité, Sitracel se positionne en véritable concurrent avec des prix hautement plus compétitifs.   

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here